GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Mémoire du Débarquement de Normandie: «Il ne faut pas oublier les autres pays»

    Le cimetière américain de Colleville-sur-Mer, en Normandie. REUTERS/Christian Hartmann

    Le 75e anniversaire du débarquement des alliés en Normandie est fêté sur les lieux mêmes de cet événement majeur de l’Histoire. Des dizaines et des dizaines de communes normandes sont devenues des lieux de mémoire après le débarquement de Normandie. Les musées dédiés à cet événement et les cimetières de guerre, qu’ils soient américains, allemands ou britanniques, attirent chaque année des centaines de milliers de visiteurs et rappellent le courage de ceux qui ont débarqué, ainsi que le calvaire de la population civile. Les explications de Christophe Prime, historien, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et responsable des collections au Mémorial de Caen. Auteur de Commandos SAS dans la Seconde Guerre mondiale (2013), chez Tallandier.

    « Il y a énormément de [lieux de mémoire], que ce soit sur la côte ou à l’intérieur des terres. Parmi les lieux les moins connus, n’oublions pas Utah Beach, la deuxième plage américaine, qui est un peu éloignée mais qui est [symboliquement] très forte. »


    Sur le même sujet

    • France / États-Unis

      75e anniversaire du Débarquement: devant Trump, Macron loue le multilatéralisme

      En savoir plus

    • France

      [Vidéo] 75e anniversaire du Débarquement: 150 parachutistes sautent à Carentan

      En savoir plus

    • France

      [Vidéo] Débarquement: au camp de reconstitution Géronimo

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Train des primeurs: «C’est une demi-victoire que d’imposer son retour le 1er novembre»

    Train des primeurs: «C’est une demi-victoire que d’imposer son retour le 1er novembre»
    La liaison ferroviaire de fret transportant des primeurs de Perpignan au plus grand marché de fruits frais au monde, celui de Rungis en région parisienne, vient d'être suspendue. Sa reprise est prévue au 1er novembre prochain, mais la menace de la suppression (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.