GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Rapatriement d’enfants de jihadistes: «Un cas par cas qui est un fait du prince»

    RFI

    Douze enfants de jihadistes français, dont dix orphelins, qui étaient retenus dans des camps au Kurdistan syrien dans des conditions très difficiles, ont été rapatriés lundi à Paris. Le ministère français des Affaires étrangères a confirmé qu'il « n'était pas exclu qu'il y ait une troisième opération, si l'on identifie d'autres enfants répondant aux mêmes critères de vulnérabilité ». Marie Dosé, avocate de plusieurs familles françaises qui a déposé des recours pour obtenir le retour de plus d’enfants, dénonce un rapatriement « au cas par cas qui est un fait du prince discriminatoire et parfaitement injuste » entre des enfants qui ne sont responsables de rien. Elle était au micro de Florent Guignard.

    « Les neuf enfants qui sont rentrés en France [ce mardi] ne viennent pas du Kurdistan syrien. Ceux-là étaient en Turquie. Il y a un accord entre la France et la Turquie pour permettre le retour de tous ceux, de nationalité française, qui ont atteint la Turquie pour fuir le groupe Etat islamique. Les neuf enfants, par contre, qui sont rentrés hier sont des enfants qui étaient détenus arbitrairement dans des camps au Kurdistan syrien, dont nous réclamons le rapatriement depuis des mois, parfois depuis deux années pour certains d’entre eux. »


    Sur le même sujet

    • France / EI

      La France rapatrie douze orphelins de jihadistes remis par les Kurdes de Syrie

      En savoir plus

    • Revue de presse française

      À “la Une”, le marchandage autour des jihadistes français en Irak

      En savoir plus

    • Les dessous de l'infox, la chronique

      Les jihadistes français jugés en Irak: procès ou mascarade?

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Train des primeurs: «C’est une demi-victoire que d’imposer son retour le 1er novembre»

    Train des primeurs: «C’est une demi-victoire que d’imposer son retour le 1er novembre»
    La liaison ferroviaire de fret transportant des primeurs de Perpignan au plus grand marché de fruits frais au monde, celui de Rungis en région parisienne, vient d'être suspendue. Sa reprise est prévue au 1er novembre prochain, mais la menace de la suppression (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.