GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    RDC: des incubateurs pour entreprises

    Alexis Indenge (à gauche) et François Ngenyi, les deux fondateurs de l'incubateur Ingenious City. ©RFI/Olivier Rogez

    C’est encore le début, mais Kinshasa se dote de pépinières d’entreprises, des incubateurs qui permettent aux PME et aux jeunes pousses de recevoir des aides ou des conseils et de rencontrer des investisseurs potentiels. Pépinières à entreprises et à idées.

    Ingenious city a tout juste un an d’existence et déjà une taille adulte. Dans un entrepôt de 2 500 mètres carrés aménagé à l’occidentale, des dizaines de futurs entrepreneurs pianotent sur leurs claviers d’ordinateur dans une ambiance feutrée. Ingenious City est né d’un constat. Les jeunes et les banquiers ne se connaissent pas.

    François Ngenyi, co-fondateur d’Ingenious City.
    « Ce qui m’a amené dans cette aventure de l’entrepreneuriat des jeunes, c’est la problématique que rencontrent les jeunes à pouvoir être accompagnés et à obtenir l’appui du système bancaire. Comment renforcer leurs capacités pour qu’ensuite, ils puissent se tourner vers de potentiels investisseurs et des banquiers qui pourront les accompagner. » 

    Kobo Hub est un incubateur développé par une jeune Belgo-Congolaise, Sidonie Latere. Ses équipes apprennent aux startups les bases de l’entrepreneuriat. En échange, 15 à 20% des parts reviennent à Kobo Hub qui a déjà ainsi des participations dans six entreprises.

    Sidonie Latere.

    Sidonie Latere fondatrice de l'incubateur Kobo Hub ©RFI/Olivier Rogez

    « On a des experts qui entrent dans la gestion de l’entreprise, ce qui justifie que l’on prenne des parts dans chaque startup. Notre but est que la startup passe de un à dix employés et qu’elles vivent pendant des années, c’est pour cela que l’on a choisi ce modèle de développement ».

    Steve Matenda est ingénieur, il a développé une machine qui transforme les déchets plastiques en dalles et pavés. Un pur scientifique qui avait besoin de découvrir le monde de l’entrepreneuriat. Ingenious city lui a permis de formaliser son entreprise. 

    « Quand j‘ai conçu cette technologie, elle était simplement technique, mais je ne savais pas comment vivre de cette technologie. Et c’est justement ça que m’apporte Ingenious City. Elle me montre comment faire de ma technologie un business et rendre cela "commerciable" ».

    Ingenious city, Kobo hub ou encore Pull up business women, les incubateurs d’entreprises se multiplient. Il y a deux ans à peine, aucun d’entre eux n’existait. Des dizaines de PME en sont déjà sorties et des centaines d’emplois ont été créées. L’écosystème entrepreneurial kinois est jeune, mais il a la vie devant lui.


    Sur le même sujet

    • Afrique Économie

      RDC: consommer local

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      RDC: l'industrie musicale peine à retrouver sa gloire d'antan

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.