GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Les enjeux de la présidentielle en Mauritanie [Série 4/5]: Le tourisme à Atar

    L'oasis de Terjit, le 11 juin 2019. ©RFI/Edouard Dropsy

    Au septième jour de la campagne électorale, les six candidats en lice en vue de la présidentielle du 22 juin, continuent de parcourir le pays pour vanter leurs programmes électoraux. Atar, capitale de l’Adrar est une région qui vit traditionnellement de la culture de la datte et du tourisme.
    En 2007, deux touristes français sont tués à Aleg dans le sud de la Mauritanie. L’ambassade de France décide de classer le pays dans les zones à risques. Dans l’Adrar, à 450 Kilomètres  au nord-est de Nouakchott, où l’on vivait principalement du tourisme, l’activité s’arrête net. Depuis deux ans, et la déclassification de la zone rouge, les touristes sont progressivement de retour.


    Sur le même sujet

    • Reportage Afrique

      Les enjeux de la présidentielle en Mauritanie [série 3/5]: les paysans du Trarza

      En savoir plus

    • Reportage Afrique

      Les enjeux de la présidentielle en Mauritanie [série 2/5]: les bergers nomades du Brakna

      En savoir plus

    • Reportage Afrique

      Mauritanie/Les enjeux de la présidentielle [Série 1/5]: les pénuries d’eau à Kiffa

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.