GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 25 Septembre
Jeudi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    La menace du «deepfake» se précise

    Il est possible de créer des «deepfakes» avec un ordinateur grand public. Getty Images/genesis_3g

    Des chercheurs en intelligence artificielle et un éditeur de montage vidéo, ont mis au point un logiciel qui permet de modifier simplement et rapidement une interview filmée. Ce système qui donne la possibilité de créer facilement des deepfakes, relance le débat sur les dangers potentiels d’une manipulation massive des informations diffusées en vidéo, sur la Toile et les réseaux sociaux.

    Le phénomène de la contrefaçon d’images n’est pas récent, il s’est propagé de cliché en cliché depuis l’invention de la photographie et, plus tard, celle du cinématographe. Si l’avènement du numérique n’a pas arrangé les choses, ces « infox » visuelles se concentraient jusqu’à présent sur les images statiques. Désormais, les programmes d’intelligence artificielle permettent de transformer un discours filmé… celui d’une personnalité politique, par exemple.

    Cette technique, dénommée deepfake par les anglophones, reste assez marginale, car elle nécessite des puissances de calcul dignes des plus grands studios hollywoodiens. Les mots prononcés par la personne qui apparaît à l’écran doivent être en accord avec le mouvement de ses lèvres, respecter ses expressions faciales et les intonations qui caractérisent sa voix. Très souvent, le rendu de ces vidéos de contrefaçon est imparfait, nous permettant ainsi de déceler la supercherie.

    Truquer une allocution vidéo avec un ordinateur grand public

    Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui ! Des chercheurs des universités de Princeton, Stanford et de l’institut Max Planck, assistés par les ingénieurs des labos de recherche de l’éditeur de logiciels de montage Adobe, ont mis au point un procédé qui permet de truquer quasi automatiquement sur un ordinateur grand public tout le contenu d’une allocution vidéo. Après la retranscription textuelle de l’entretien filmé, il suffit simplement de modifier les phrases et les mots du scripte pour générer la fausse interview. Sans coupures ni à-coups, le rendu sera aussi fluide que l’original respectant l’exposition, l’éclairage, la position de la tête ainsi que les mouvements de la bouche de l’individu qui a été filmé. L’audio qui est reconstitué en analysant les phonèmes et les intonations de la voix sur la séquence originale colle exactement aux images.

    Pour les besoins de la démonstration, la célèbre phrase tirée du film Apocalypse Now « j’aime l’odeur du napalm au petit matin » prononcée par une personne dans une vidéo de test a été transformée ensuite par « j’aime l’odeur du pain grillé au petit matin ». Impossible de distinguer l’original de la supercherie.  « Nous reconnaissons que des individus mal intentionnés pourraient utiliser de telles technologies pour falsifier des déclarations personnelles et calomnier des personnalités », regrettent, mais un peu tard, les chercheurs. Les pourvoyeurs d’infox risquent, en revanche, de s’en donner à cœur joie, nous empêchant définitivement de démêler dans les milliards de vidéos qui circulent sur la Toile, le vrai du faux.

    Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

    • «This Person Does Not Exist», le programme qui invente des visages

      «This Person Does Not Exist», le programme qui invente des visages

      Entièrement conçues en temps réel à l’aide d’un programme d’intelligence artificielle, les photos de synthèse de faux visages, de personnes de tous genres, tous âges …

    • AntBot, robot fourmi sans GPS

      AntBot, robot fourmi sans GPS

      AntBot, le robot fourmi sans dispositif GPS, mis au point par des chercheurs français, a un sens aigu de l'orientation. Son système de vision des ultraviolets et polarisés …

    • Le drone Dipper

      Le drone Dipper

      Le drone Dipper ressemble à un simple avion radiocommandé. Mais ses propriétés étonnantes lui confèrent le pouvoir de plonger, nager et se propulser hors de l'eau pour …

    • Des nano-robots en boule de gomme (rediffusion)

      Des nano-robots en boule de gomme (rediffusion)

      Utiliser des nano-robots pour réparer les cellules du corps humain n’est plus un concept réservé aux seuls ouvrages de science-fiction. Des chercheurs suisses ont développé …

    • HypnoVR, anesthésie virtuelle sous hypnose (rediffusion)

      HypnoVR, anesthésie virtuelle sous hypnose (rediffusion)

      Véritable révolution technologique qui a fait le bonheur des adeptes de jeux vidéo, les dispositifs de réalité virtuelle ont trouvé de nombreux débouchés dans le domaine …

    • Orobot, le robot préhistorique (Rediffusion)

      Orobot, le robot préhistorique (Rediffusion)

      Des chercheurs européens ont mis au point un robot inspiré par un fossile préhistorique vieux de 300 millions d’années. La machine qui reproduit fidèlement la marche …

    • Un exosquelette de chantier (rediffusion)

      Un exosquelette de chantier (rediffusion)

      Des ingénieurs américains ont conçu un système robotisé portatif qui offre aux travailleurs sur les chantiers de soulever et de transporter des charges de 90 kilos comme …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.