GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Agriculture biologie en France: l’état des lieux en 2018

    Philippe Henry, agriculteur bio, membre de la Fédération nationale d’agriculture biologique des régions de France, président de l'Agence Bio. © RFI/Sayouba Traoré

    Les spécialistes distinguent deux modes de production agricole : l’agriculture conventionnelle et l’agriculture biologique. Le deuxième mode de production agricole se caractérise principalement par le souci de la préservation de la santé du consommateur, la qualité et le goût des produits, et la préservation de l’environnement et de la biodiversité. Aujourd’hui, dans le Coq Chante, nous allons examiner ensemble les chiffres de l’agriculture bio en France pour l’année 2018.  

    Cette agriculture biologique a une histoire. Plusieurs courants d’idées ont contribué à la naissance de l’agriculture biologique. Il y a eu l’agriculture biodynamique en Allemagne, l’agriculture organique en Grande-Bretagne et l’agriculture biologique en Suisse. Après s’être développée en Autriche, en Allemagne ou encore en Suisse et en Angleterre dès les années 20, l’agriculture biologique fait son apparition en France au début des années 50.

    La Fédération Nationale d’Agriculture Biologique des régions de France (FNAB) est créée en 1978 par des agriculteurs biologiques.

    En France, toute cette affaire est le domaine de l’Agence Française pour le Développement et la Promotion de l'Agriculture Biologique. Les chercheurs et les différents acteurs disent tout simplement l’Agence Bio. Chaque année, cette Agence bio fait l’état des lieux et publie les chiffres de l’année écoulée.

    Aujourd’hui, cette agriculture biologique, c’est 41.600 fermes, soit près de 9,5% des exploitations en France. En 2018, cela représente 2 millions d’hectares, ce qui correspond à 7,5% de la surface agricole en France. On voit que ça commence à compter. Comment nous savons toutes ces choses ? Il se trouve que, chaque année, pendant la première quinzaine du mois de juin, l’Agence bio et ses partenaires dans les régions organisent une série de manifestations en direction du grand public. Cette campagne de sensibilisation est plus connue sous le nom de printemps bio. Et par la même occasion, les techniciens font l’état des lieux. Voilà pourquoi, nous nous préoccupons aujourd’hui de l’année 2018.

    Florent Guhl, directeur de l’Agence Bio. © RFI/Sayouba Traoré

    Invités
    - Philippe Henry, agriculteur bio, membre de la Fédération nationale d’agriculture biologique des régions de France, président de l'Agence Bio
    - Florent Guhl, directeur de l’Agence Bio.

    Production : Sayouba Traoré
    Réalisation : Sophie Janin

     


    Sur le même sujet

    • Chronique des Matières Premières

      Les défis de l'extension de l'agriculture biologique en France

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      En France l'agriculture bio bondit, mais reste fragile

      En savoir plus

    Prochaine émission

    La transformation artisanale des produits agro-alimentaires

    La transformation artisanale des produits agro-alimentaires
    C’est une tâche que la tradition réserve aux femmes. À elles de prendre les produits des champs et de les transformer en une denrée que l’on peut conserver pendant les longs mois de la saison sèche. Et au village, ce travail essentiel doit être fait avec (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.