GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Pour Kanwal Sibal, «ni le Pakistan ni l'Inde ne peuvent se permettre une guerre»

    Les forces indiennes, photographiées au lendemain de l'attentat, le 15 février 2019, dans le district de Pulwama. REUTERS/Danish Ismail/File Photo

    Zoom sur l'Inde aujourd'hui dans Fréquence Asie. Depuis l’attentat de Pulwama, au Cachemire indien, en février dernier, qui a tué 41 paramilitaires indiens et qui a été revendiqué par un groupe terroriste islamiste pakistanais, la relation entre l’Inde et le Pakistan semble prendre une nouvelle direction. Cette crise entre New Delhi et Islamabad laisse craindre une escalade de tensions entre les deux puissances nucléaires. Domitille Piron a rencontré l’ancien ambassadeur indien en France, Kanwal Sibal. Le diplomate indien, soutien de Narendra Modi, estime que le Premier ministre sortant a pris une décision majeure vis-à-vis du Pakistan : la réplique systématique aux attaques terroristes pakistanaises.

    Prochaine émission

    Chine: Pékin et la «diplomatie de la dette» (rediffusion)

    Chine: Pékin et la «diplomatie de la dette» (rediffusion)
    La Chine utilise-t-elle l’arme de la dette pour mener à bien son projet des « Nouvelles Routes de la soie », aussi appelé « Une ceinture, une route » ? En tout cas, ce projet pharaonique, pour lequel Pékin se dit prêt à investir entre 1 000 et 4 000 milliards (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.