GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Une mousse à l'épreuve des balles

    Les tests ont été faits avec une balle de calibre 50. Université de Caroline du Nord

    Des scientifiques américains ont conçu une mousse composite, à base d'acier et d'aluminium, capable d’absorber l'énergie cinétique des projectiles les plus puissants. Ultra léger, ce nouveau matériau permettrait de concevoir des véhicules blindés beaucoup moins lourds, plus agiles et économes en carburant.

    Les chercheurs américains de l’Université de Caroline du Nord se sont, sans doute, inspirés des caractéristiques physiques indestructibles de Bob l’éponge, le personnage carré et spongieux, imaginé par le biologiste reconverti en dessinateur Stephen Hillenburg, pour mettre au point leur mousse blindée à l’épreuve des balles.

    Le minimum requis pour tester l’efficacité de cette nouvelle matière, ne descendait pas en dessous du calibre 50, soit le summum des cartouches à large impact, perforantes ou explosives, couramment employées par les snipers et équipant les mitrailleuses lourdes de la plupart des armées du monde. Quinze ans de recherche ont été nécessaires pour mettre au point cette mousse composite, dont la structure est un assemblage savant entre des bulles d’air et des petites sphères métalliques creuses en acier inoxydable, titane, aluminium et des alliages de fabrication maison.

    Lors de précédents tests, les scientifiques américains avaient déjà prouvé les performances de leur matériau, capable d’amoindrir les effets de la chaleur ou d’une déflagration. Leur mousse résisterait également aux rayons X et Gamma et protégerait les soldats contre les rayonnements mortels d’une bombe à neutrons, à la condition toutefois qu’ils se trouvent à distance raisonnable de l’explosion !

    Vers des boucliers en mousse ?

    Une nouvelle expérimentation confirme que cette mousse métallique coincée entre deux plaques, l’une en céramique placée à l’avant d’un dispositif de test et l’autre en aluminium, disposée à l’arrière, absorbe l’énergie cinétique de puissantes balles blindées. Ces essais ont été largement concluants, comme le démontre la vidéo du site Web de l’université. Un calibre 50 tiré à une vitesse de 514 m/s rebondit tout simplement contre l’appareillage, jusqu’à 819 m/s, la plaque arrière subie une légère déformation, mais bloque complètement les projectiles. « L’avantage d’un bouclier en mousse est qu’il pèse moins de la moitié du poids nécessaire pour atteindre le même niveau de protection des blindages traditionnels », argumentent les scientifiques.

    Les engins militaires, une fois plus légers, amélioreraient ainsi leur manœuvrabilité tout en réduisant leur consommation de carburant. Les chercheurs envisagent, par ailleurs, de multiples applications pour leur mousse indestructible, comme des véhicules spatiaux bien plus résistants, des containers pour le transport de déchets nucléaires et de matières dangereuses. En revanche, des carrosseries qui transformeraient nos voitures en auto-tamponneuses ne sont pas du tout prévues par ces scientifiques à la fibre guerrière. Et c’est tant mieux ! La route ne risque pas de devenir ainsi un autre champ de bataille.

    Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

    Prochaine émission

    Des sauts de cabris sur la Lune

    Des sauts de cabris sur la Lune
    La lenteur des déplacements des robots à roulettes extraterrestres agace de plus en plus les ingénieurs des agences spatiales du monde entier. Mais fini de flemmarder ! L’Agence spatiale européenne et des chercheurs suisses testent un robot sauteur qui (…)
    • Des sauts de cabris sur la Lune

      Des sauts de cabris sur la Lune

      La lenteur des déplacements des robots à roulettes extraterrestres agace de plus en plus les ingénieurs des agences spatiales du monde entier. Mais fini de flemmarder ! …

    • Apollo 11 VR, la Lune en réalité virtuelle

      Apollo 11 VR, la Lune en réalité virtuelle

      Apollo 11 VR est une application pour casque de réalité virtuelle qui vous permet de revivre l’intégralité de la mission historique des premiers pas sur la Lune, en endossant …

    • La fête nationale des robots

      La fête nationale des robots

      Des mini-drones de 33 grammes font partie des cortèges du 14-Juillet cette année. Malgré leur apparente fragilité, ces micromachines volantes, coûtant 40 000 euros pièce, …

    • Robots-méduses in vivo

      Robots-méduses in vivo

      Si l’idée d’employer des nano-robots pour réparer le corps humain n’est plus vraiment un concept nouveau, des chercheurs allemands ont su innover dans le domaine de la …

    • Des mille-pattes robotiques dans le corps

      Des mille-pattes robotiques dans le corps

      Une équipe de recherche à Hong Kong a mis au point un mille-pattes robotique pour délivrer précisément toutes sortes de médicaments dans le corps humain. Cette nano bestiole …

    • BrainNet, le réseau social de cerveaux connectés (Rediffusion)

      BrainNet, le réseau social de cerveaux connectés (Rediffusion)

      En interfaçant les ondes cérébrales de trois personnes, des chercheurs américains ont créé le premier « réseau social de cerveaux connectés ». Cette expérience de « transmission …

    • Hyperloop dans les starting-blocks

      Hyperloop dans les starting-blocks

      Le système Hyperloop, imaginé par Elon Musk, le patron de SpaceX et Tesla Motors, qui serait capable de nous transporter par voie terrestre à plus de 1000 km/h prend …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.