GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Le vin argentin face à une crise sans précédent

    Les Argentins consomment de moins en moins de vin. © RFI/Aude Villiers-Moriamé

    Les Argentins n’ont jamais bu si peu de vin. Le cinquième producteur mondial fait face à la plus faible consommation intérieure de son histoire. En moyenne, un Argentin boit aujourd’hui 18 litres de vin par an, en 2007 c’était 30…
    Une chute vertigineuse due en grande partie à la crise économique qui frappe l’Argentine, depuis l’an dernier (2018). Aujourd’hui, plus en difficulté que jamais, les producteurs de vin doivent adopter de nouvelles stratégies.
    «Le vin argentin face à une crise sans précédent», un Grand reportage de Aude Villiers-Moriamé.


    Sur le même sujet

    • Argentine

      Argentine: Casa Tano veut ressusciter le goût du vin avec des crus sur mesure

      En savoir plus

    • Reportage International

      Argentine: les exportations de vins en baisse

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Le Nord n'est pas la poubelle de Moscou

    Le Nord n'est pas la poubelle de Moscou
    « Moscou est un État à part, tous nos impôts partent là-bas, ici on a la forêt, le pétrole, le gaz, on a beaucoup de richesses mais tout l'argent qu'on gagne part à Moscou, notre argent va à Moscou, et eux en échange, ils nous donnent leurs poubelles ».
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.