GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 1 Décembre
Lundi 2 Décembre
Mardi 3 Décembre
Mercredi 4 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Bénin [série 3/4]: le retour des transhumants nigérians

    Ousmane Salifou et Abdoulaye Tchoumon, commerçants et éleveurs nigérians, au marché de Savè où ils viennent acheter des boeufs. © Delphine Bousquet

    Au Bénin, la transhumance a pris fin le 31 mai dernier. Deux victimes recensées alors que les conflits entre agriculteurs et éleveurs de passage avaient fait plus de 40 morts l’an passé (46). Depuis 2017, la transhumance est encadrée par les autorités : un arrêté fixe les dates de début et de fin, les couloirs de passage réglementaires et interdit d’aller au sud du pays. Et pour cette campagne, les troupeaux venus des pays voisins devaient payer une taxe à la frontière : 5000 FCFA par tête de bétail pour les bœufs, 1000 FCFA pour les petits ruminants.
    Dans le département des Collines, à la limite avec la zone sud désormais interdite, rencontre avec des éleveurs nigérians qui transhument et qui n’apprécient pas le dispositif.


    Sur le même sujet

    • Reportage Afrique

      Bénin [série 2/4]: zones limitées et éleveurs mécontents

      En savoir plus

    • Reportage Afrique

      Bénin [série 1/4]: Après la transhumance, l'heure est au bilan

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.