GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 25 Juillet
Vendredi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    C. Urjewicz: en Géorgie, le «réel mécontentement d’une population fatiguée»

    Des manifestants affrontent des policiers anti-émeute devant le Parlement lors d'un rassemblement contre la visite d'un législateur russe à Tbilissi, en Géorgie, le 21 juin 2019. REUTERS / Irakli Gedenidze

    En Géorgie, plusieurs milliers de personnes ont encore manifesté hier vendredi 21 juin à Tbilissi, pour le deuxième jour consécutif. Elles demandent désormais le départ des autorités en place et l'organisation de législatives anticipées. Ce qui a mis le feu aux poudres, c'est la prise de parole d'un député russe à l'Assemblée nationale géorgienne jeudi soir. Immédiatement, 10 000 manifestants se sont retrouvés devant le Parlement, ce qui a provoqué hier la démission de son président. Ces manifestations sont-elles spontanées ou sont-elles téléguidées par l'opposition proche de l'ancien président Mikhaïl Saakachvili ? Pourquoi une telle effervescence ? Charles Urjewicz, professeur émérite d'histoire de la Russie et du Caucase à l'Inalco, l'Institut national des langues orientales est l’Invité de la mi-journée de RFI.


    Sur le même sujet

    • Géorgie

      Géorgie: des manifestants en colère contre la présence d'un Russe au Parlement

      En savoir plus

    • Russie / Géorgie

      Manifestations en Géorgie: le Kremlin dénonce «une provocation russophobe»

      En savoir plus

    • Georgie

      Géorgie: démission du président du Parlement après les heurts

      En savoir plus

    • Bonjour l'Europe

      Géorgie: grosse frayeur pour la chaîne de télévision d’opposition «Roustavi 2»

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Brexit: «Il n'est pas du tout certain que Boris Johnson arrive à ses fins»

    Brexit: «Il n'est pas du tout certain que Boris Johnson arrive à ses fins»
    Boris Johnson vient tout juste d'être élu à la tête du Parti conservateur et par conséquent, il devient Premier ministre du Royaume-Uni. Il aura notamment pour mission de mener à bien la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne prévue au 31 octobre (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.