GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 25 Octobre
Samedi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Carlos Ghosn accuse les procureurs d'actions illégales, demande «l'annulation des poursuites»

    La gestion de la forêt en France

    L’Assemblée générale annuelle de la coopérative Unisylva, au Pôle de Lanaud, à Boisseuil. © RFI/Sayouba Traoré

    D’abord qu’est-ce qu’on appelle forêt ? La forêt est un territoire occupant une superficie d’au moins cinquante ares, avec des arbres pouvant atteindre une hauteur supérieure à 5 mètres à maturité, un couvert boisé de plus de 10% et une largeur moyenne d’au moins 20 mètres. Maintenant, quelle est la situation en France ? Selon les chiffres officiels, la forêt en France métropolitaine couvre 17 millions d'hectares, soit 170.000 km2. Cela correspond à un taux de boisement de 29,7% du territoire. Elle comprend 136 espèces d'arbres.

    On comprend donc que les activités économiques liées à la forêt remontent très loin dans l’histoire. Globalement, on dénombre environ de 35 métiers pour la seule filière bois-forêt.

    En dépit de la haute taille et du volume des sujets plantés, il s’agit tout de même d'une production agricole. Et le travail commence par la plantation, l’entretien et la collecte des principaux produits. En un mot, un mode de gestion forestière rationnalisée. Le problème, c’est qu’un propriétaire tout seul dans son exploitation ne peut faire face, surtout quand on pense aux effets des bouleversements du climat et des écosystèmes.

    Nous allons à l’Assemblée générale annuelle de la coopérative Unisylva, au Pôle de Lanaud, à Boisseuil, à une petite dizaine de kilomètres de Limoges en Haute-Vienne. Une dernière précision : Unisylva travaille dans un vaste ensemble comprenant des régions comme le Limousin, l’Auvergne, la Bourgogne et Le Centre.

    Invités :
    - Bertrand Servois, président de la coopérative forestière Unisylva
    - Gilles de Boncourt, directeur de la coopérative Unisylva
    - Damien Chanut, technicien forestier chez Unisylva.

    Production : Sayouba Traoré
    Réalisation : Pauline Leduc


    Sur le même sujet

    • Chronique des Matières Premières

      Gabon : les défis de Lee White, nouveau ministre de la Forêt

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Produits tropicaux et protection des forêts : l'Europe peut mieux faire

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Guinée: la société Forêt Forte de Nzérékoré menace de fermer

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Initiative cacao et forêts: un plan d'action trop lent?

      En savoir plus

    • Reportage France

      A Romainville, non loin de Paris, une forêt à défendre

      En savoir plus

    • Autour de la question

      Quelle alliance invisible sous la forêt?

      En savoir plus

    • Les effets visibles du changement climatique

      La forêt de Verdun accueille des arbres «déplacés climatiques»

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Le tourisme, un outil pour le développement et la lutte contre la pauvreté

    Le tourisme, un outil pour le développement et la lutte contre la pauvreté
    Pour parler de développement du tourisme dans les pays africains, nous avons trouvé l’adresse adéquate : le Salon Top Résa au Parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris.
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.