GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Nicolas Monceau (Turquie): «Une défaite de l’AKP pourrait marquer son déclin»

    Ekrem Imamoglu, candidat à la mairie d'Istanbul pour le parti CHP, et son épouse, dans un bureau de vote de la capitale économique de la Turquie ce dimanche 23 juin 2019. Il avait gagné la précédente élection, le 31 mars. REUTERS/Cansu Alkaya

    On revote en Turquie. Les habitants de la capitale économique turque sont de nouveau appelés aux urnes suite à l'annulation du précédent scrutin du 31 mars dernier. L'AKP du président Erdogan, battue, a obtenu que le vote ne soit pas validé pour cause d'irrégularités. Pourquoi l'AKP s'accroche autant à Istanbul qui n'est pas la capitale de la Turquie ? Si l'AKP l'emporte, est-ce que sa victoire n'en restera pas malgré tout entachée par un processus électoral discutable ? Le CHP d'Ekrime Imamolou, qui l'avait emporté il y a trois mois, peut-il rééditer l'exploit ? Sur quoi va se jouer cette élection ? Nicolas Monceau, maître de conférences à l’Université de Bordeaux, chercheur associé à l’Institut français d’Études Anatoliennes d'Istanbul (l’IFEA), est l’invité de RFI.


    Sur le même sujet

    • Reportage International

      Turquie: on rejoue les municipales à Istanbul

      En savoir plus

    • Turquie

      Turquie: Istanbul, laboratoire de la politique de grands travaux d'Erdogan

      En savoir plus

    • Turquie

      Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

      En savoir plus

    • Turquie / Médias

      Turquie: polémique après la censure médiatique du maire déchu d’Istanbul

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Brexit: «Il n'est pas du tout certain que Boris Johnson arrive à ses fins»

    Brexit: «Il n'est pas du tout certain que Boris Johnson arrive à ses fins»
    Boris Johnson vient tout juste d'être élu à la tête du Parti conservateur et par conséquent, il devient Premier ministre du Royaume-Uni. Il aura notamment pour mission de mener à bien la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne prévue au 31 octobre (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.