GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Union européenne: «Personne n’a intérêt à des crises institutionnelles»

    Le choix de l'Allemande Ursula von der Leyen à la Commission européenne doit être approuvé par les eurodéputés. REUTERS/Michael Kappeler

    Après la nomination de l’Allemande Ursula von der Leyen à la présidence de la Commission européenne et de la Française Marie-Christine Lagarde à la tête de la BCE, c’est au tour de l’Italien David Sassoli de prendre les rênes du Parlement européen. Des désignations qui ne font pas toujours l’unanimité auprès des eurodéputés. Peut-on parler de rivalité entre Bruxelles et Strasbourg? Le décryptage de Jean-Dominique Giuliani, président de la Fondation Robert Schuman et de l'Institut libre d'études des relations internationales.

    « Le fait de nommer la ministre de la Défense allemande, qui vient de décider avec la France de relancer les projets européens de défense - au moment où M. Trump nie à l’Europe le droit d’avoir une défense autonome et indépendante - c’est un message extrêmement fort. »


    Sur le même sujet

    • Union européenne

      UE: l'Italien David Sassoli élu président du Parlement européen

      En savoir plus

    • Union européenne

      Qui sont les nouveaux dirigeants de l'Union européenne?

      En savoir plus

    • Union européenne

      UE: un «package» de nominations qui fait grincer des dents

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Élections locales en Russie: «Il ne faut pas rêver d'élections libres tant que ce régime dure»

    Élections locales en Russie: «Il ne faut pas rêver d'élections libres tant que ce régime dure»
    Une nouvelle manifestation de l’opposition, à Moscou, en Russie ce samedi. Cela fait suite à l’invalidation cette semaine de l’enregistrement d’une trentaine de candidats aux élections locales du 8 septembre prochain. Motif évoqué par la Commission électorale (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.