GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Climat: la BEI va «arrêter de financer les projets liés aux énergies fossiles après 2021» (officiel)
    • Jihadistes détenus en Syrie: Washington juge «irresponsable» de demander à l'Irak de les juger (responsable)
    • Le Sénat rejette le projet de budget de la Sécu pour protester contre le «mépris» de Macron
    • Foot: la France qualifiée pour l'Euro 2020 après le match nul entre la Turquie et l'Islande (0-0)
    • Éliminatoires CAN 2021: les Comores gagnent au Togo (1-0), le Kenya tient l’Égypte en échec (1-1) dans le groupe G.
    • Fusillade dans un lycée près de Los Angeles: deux des victimes sont décédées, le suspect interpellé
    • L'UE lance une procédure contre le Royaume-Uni pour ne pas avoir nommé de commissaire (officiel)
    • Manifestations à Hong Kong: mort d'un homme de 70 ans blessé par un jet de brique (hôpital)
    • Les eurodéputés valident la candidature du Français Thierry Breton à la Commission européenne (sources parlementaires)
    • Au moins 7 personnes touchées par des tirs dans un lycée près de Los Angeles (shérif et médias)

    Guinée-Bissau, les Bijagos sous pression

    Dans un village Bijago à Urok. © RFI/Igor Strauss

    À 3 trois heures de bateau de la Guinée-Bissau, l’archipel des Bijagos, classé réserve de Biosphère par l’Unesco fait partie des plus beaux de la planète. Ses 88 îles abritent une biodiversité exceptionnelle autour de laquelle les habitants ont construit leur culture et leurs traditions. Mais, depuis quelques années, les sites sacrés et les animaux fétiches sont menacés par les expropriations, la surpêche et un tourisme irresponsable. Pour tenter de les protéger, le peuple bijago des 3 îles Urok a réussi à faire classer son territoire aire marine protégée communautaire. C’est la détermination de l’ONG Bissau-guinéenne Tiniguena, avec l’appui de plusieurs partenaires comme l’Institut de la biodiversité et des aires marines protégées, et la Fédération internationales du banc d’Arguin qui a payé.

    Mais, quels sont les résultats ? Est-ce que la création de cette Aire Marine Protégée communautaire a vraiment permis de préserver cette magnifique partie de l’archipel ? Igor Strauss est allé à la rencontre de ce peuple animiste et de ses paysages, entre terre ferme et bateau, mangrove et sable blanc. (Rediffusion)

    Pour en savoir plus sur :
    → L’ONG Bissau-guinéenne Tiniguena

    L’Institut de la biodiversité et des aires marines protégées

    La Fédération internationales du banc d’Arguin.


    Sur le même sujet

    • Guinée-Bissau

      Guinée-Bissau: l’Unesco refuse de classer l’archipel des Bijagos

      En savoir plus

    • Guinée-Bissau

      [Reportage] Guinée-Bissau: beaucoup de serpents, mais pas de vaccins aux Bijagos

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.