GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Afghanistan: des anciens interprètes de l'armée française en attente de visa

    Said Abas a fait plusieurs demandes de visa pour la France en indiquant être en danger. La dernière date de 2018. Il n’a toujours pas reçu de réponse à ce jour. RFI/Sonia Ghezali

    Le 27 juin dernier, la résidence d’un ancien interprète de l’armée française a été visée par des tirs à Kaboul en Afghanistan. L’attaque s’est produite dans un quartier de la capitale afghane où la sécurité s’est fortement dégradée au cours des dernières semaines à l’image de la situation du pays. Les hommes ont pris la fuite après avoir ouvert le feu sans réussir à pénétrer dans sa maison. Said Abas a été interprète de l’armée française entre 2004 et 2012. Il fait partie des anciens interprètes de l’armée française qui n’ont toujours pas obtenu de visa pour la France.

    À lire aussi : La terreur d’un ancien interprète afghan de l’armée française

    Prochaine émission

    Inde: quand la sécheresse de Chennai pèse sur la population

    Inde: quand la sécheresse de Chennai pèse sur la population
    Dans le sud de l’Inde, la ville de Chennai est frappée depuis plusieurs mois par la sécheresse et une pénurie d’eau sans précédent pour cette mégalopole de 10 millions d’habitants. La plupart d’entre eux, surtout les plus démunis, sont contraints de tenir (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.