GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Apollo 11: l'exploit suscite le doute, au mépris de la science

    Buzz Aldrin marche sur la Lune à côté du module Eagle lors de la mission Apollo 11, le 21 juillet 1969. Domaine public/Nasa/Neil A. Armstrong

    « Les dessous de l’infox, la chronique » s’intéresse cette semaine au cinquantenaire de la mission Apollo 11. Le 16 juillet 1969, c'était le décollage de la fusée avec, à son bord, trois Américains qui allaient marquer l’histoire de la conquête spatiale, en effectuant les premiers pas sur la Lune.

    Des images inédites viennent d’être diffusées sur les chaînes de télévision. Elles suscitent souvent l’admiration, mais aussi le doute, auprès d’un public de plus en plus large à mesure que l’on s’éloigne de l’événement.

    Nous interrogeons Luc Mary, historien des sciences, et Philippe Poinas, ingénieur thermique à l'Agence spatiale européenne, tous deux auteurs de 100 idées reçues, contrevérités et faits insolites sur la conquête de l'espace (Editions l'Archipel).

    Ils consacrent plusieurs chapitres, entre autres, à la réfutation des thèses complotistes. Le livre expose également le contexte géopolitique de l'époque et la culture du secret en Union soviétique, où le grand public n'était que partiellement informé des aléas du programme soviétique et le moins possible des succès de l'ennemi américain.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.