GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Bébés malformés: «Les hypothèses environnementales n’ont même pas été examinées»

    RFI

    Le comité d'experts scientifiques chargé de déterminer les causes possibles de cas groupés d'enfants nés avec une malformation des membres supérieurs juge la probabilité «infime» de trouver une cause commune. Les conclusions du rapport ont suscité une grande déception auprès des familles concernées. Une enquête complémentaire sera toutefois menée dans le Morbihan. On en parle avec André Cicolella, chimiste, toxicologue et président du Réseau environnement santé.

    « Si on veut comprendre le lien entre l’environnement et la santé, il faut repérer les substances chimiques, mais plus largement les conditions environnementales qui peuvent induire ce type de malformations, or ce comité a passé son temps à analyser les cas. C’était utile, mais ce n’était pas la question. »


    Sur le même sujet

    • Santé

      La polémique sur les bébés sans bras rebondit

      En savoir plus

    • Santé

      France: trois nouveaux cas de bébés nés «sans bras» dans les Bouches-de-Rhône

      En savoir plus

    • France

      Bébés malformés: une enquête nationale ouverte en France

      En savoir plus

    • France / Santé et médecine

      France: onze nouveaux cas de bébés sans bras dans l’Ain

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.