GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    «Boya ko lia»

    Nathalie Brigaud, cheffe et consultante culinaire ; Fatimata Wone, fondatrice de la marque W’ONE ; Anna Touré, chroniqueuse ; Joan Yombo, chroniqueuse ; Ndeye Tiote, blogueuse culinaire et Aïssatou Mbaye, blogueuse culinaire. © RFI/Beverly Santu

    «Boya ko lia», traduction : venez manger (en lingala).

    L’art culinaire africain a fait une entrée tonitruante dans le quotidien des Africains comme des Européens. Les produits africains, au packaging et au marketing bien étudiés, remplissent désormais les rayons des épiceries fines françaises et au-delà. Des événements dédiés à l'art culinaire du continent ont même vu le jour, à l'instar de We Eat Africa, un festival gastronomique qui réunit le gotha des chefs africains. Malgré cet engouement réel, la gastronomie du continent souffre encore de quiproquos. Pour éviter la cuisine africaine, tous les prétextes sont bons : « elle est trop grasse ou trop épicée », « les restaurants africains sont situés dans des quartiers mal famés »… Pour casser les préjugés, de nombreux jeunes tentent de valoriser la gastronomie du continent, notamment à travers les réseaux sociaux. Quels sont les obstacles rencontrés par ces jeunes ? À quels défis doivent-ils répondre pour être compétitifs ? Comment œuvrent-ils à faire découvrir et rayonner la gastronomie africaine ?

    Pour en savoir plus :
    Le site de Nathalie Brigaud

    Le site de la pâtisserie W'one

    Le site de Aistoucuisine
     


    Sur le même sujet

    • Que faire après le Bac?

      Que faire après le Bac?

      Études courtes ou études longues ? À l'université, au lycée ou dans une école spécialisée ? Autant de critères qui font de leur orientation une étape clé. Le choix des …

    • La gestion des déchets plastiques

      La gestion des déchets plastiques

      L’arbre à palabres de la jeunesse africaine se trouve, cette semaine, au Sénégal pour une émission spéciale consacrée à la gestion des déchets plastiques. Des déchets …

    • La production audiovisuelle africaine

      La production audiovisuelle africaine

      Alors on dit quoi est de retour pour un numéro spécial enregistré au Sénégal. Ce samedi, place à la production audiovisuelle africaine. Ce secteur est en plein essor …

    • La sexualité chez les jeunes Africains

      La sexualité chez les jeunes Africains

      La sexualité englobe tout ce qui a trait à notre vie sexuelle ; que ce soit le désir, le plaisir, la relation en couple ou la reproduction. En Afrique comme ailleurs, …

    • Afrique: quelles sont les tendances capillaires?

      Afrique: quelles sont les tendances capillaires?

      Aujourd’hui, nous allons parler d’un sujet important : les femmes et leurs cheveux !Pour la femme noire, le cheveu a un caractère fondamental dans sa perception de la …

    • Comment valoriser sa culture à l’étranger?

      Comment valoriser sa culture à l’étranger?

      Le continent africain possède un patrimoine culturel inestimable, riche et varié. Sa préservation et sa valorisation constituent autant de défis que nombre d’Africains …

    • Les musiciens engagés

      Les musiciens engagés

      ALORS ON DIT QUOI fait place à la musique, et plus précisément aux musiciens engagés en faveur de nobles causes !!! C'est le cas de notre invité Youssou Ndour qui est …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.