GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Un pays, un auteur: en Russie avec Elena Balzamo

    L'écrivaine Elena Balzamo en studio à RFI (juillet 2019). © RFI/Fanny Renard

    Née en Russie soviétique, historienne des langues et littératures scandinaves, Elena Balzamo prend un aller simple pour la France en 1981. Après avoir passé sa thèse sur le conte scandinave, elle s’attèle à la traduction d’un certain nombre d’auteurs du suédois au français : August Strindberg, père du théâtre moderne et écrivain, Hjalmar Söderberg, Jonas Karlsson… Primée en tant que traductrice (Prix de l’Académie suédoise en 2001 et Sévigné en 2010-2011), elle est également collaboratrice au Monde des Livres, et aussi auteure de plusieurs ouvrages dont Cinq histoires russes (éd. Noir sur Blanc) et, plus récemment, un récit personnel intitulé Triangle isocèle, publié aux éditions Marie Barbier.

    Couverture du nouveau livre de Elena Balzamo ©Marie Barbier

    « Récemment, je me suis rendue compte d’un fait étrange : j’ai beau être née et avoir grandi dans un pays communiste, les membres du Parti que j’ai connus se comptent sur les doigts d’une main. Comment est-ce possible ? ». De cet étonnement, pas si anodin qu’il y paraît, l’auteur remonte ses souvenirs et questionne le rapport des autres et le sien, à l’endoctrinement.

    Ces invités de « marque », par exemple, venus se ressourcer au Bolchoï ou ce digne instituteur français, communiste de père en fils. Cet aventurier d’une autre époque, aussi, père d’une amie, qui a sans doute fait bien plus pour le Parti que ses reportages vantant les bienfaits des plans quinquennaux en Iakoutie !

    Cette réflexion, Elena Balzamo la mène en l’associant à son propre parcours. Une trajectoire qui, de l’Oural à l’Atlantique, en passant par ses lectures d’enfance, prend la forme d’un certain triangle isocèle… (Présentation de l'éditeur)


    Sur le même sujet

    • Littérature sans frontières

      Robert Littell, un Américain à Moscou

      En savoir plus

    • Littérature sans frontières

      La romancière russe Irina Bogatyreva

      En savoir plus

    • Littérature sans frontières

      L'écrivain russe Dimitri Bortnikov

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.