GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Espagne: des drones pour surveiller les automobilistes

    Photo publiée par la DGT, la Direction générale de la Circulation sur laquelle on peut voir un drone utilisé pour le contrôle routier. AFP/Direccion General de Trafico (DGT)/Handout

    Les autorités espagnoles prennent très au sérieux le contrôle de la vitesse sur les routes, en particulier les autoroutes. Des drones sont désormais habilités, non seulement pour surveiller le non-respect du règlement, mais aussi pour donner des contraventions. De nouveaux moyens qui s’inscrivent dans le cadre d’une politique de sévérité accrue.

    de notre correspondant à Madrid,

    Des drones qui peuvent devenir des agents de la circulation. Il y en a 12 qui existent déjà, et depuis des mois ils survolent tout le territoire national pour repérer les écarts de conduite. À savoir : le dépassement de véhicules dangereux, le non-respect des stops, l'usage du téléphone au volant, ou le non-port de la ceinture de sécurité. Mais la nouveauté, c’est que désormais ces mêmes drones peuvent sanctionner. Concrètement, à leur bord, il y a deux agents, un qui assure le pilotage, et l’autre le visionnage des prises de vue.

    Une mesure qui renforce un dispositif important

    Depuis deux ans, les autorités espagnoles, en l’occurrence la DGT, la Direction générale de la circulation, ont renforcé les moyens de contrôle. Au total, sur le territoire, on compte 1 661 points, dont 724 points mobiles pour vérifier l’excès de vitesse, 62 radars fixes, 10 hélicoptères et enfin 12 drones. C’est dans l’archipel des Canaries que les drones qui sanctionnent ont commencé à opérer.ublics ou dans les médias.

    Une volonté de réduire encore plus le nombre d’accidents

    L’Espagne est le 7e meilleur élève d’Europe concernant le nombre d’accidents de la route avec seulement 39 morts sur la route par million d’habitants. Au début des années 2000, on comptait plus de 5 500 victimes, puis environ 4 000 en 2006 et, l’année dernière en 2018 : 1 806, soit 24 morts de moins que l’année antérieure. Et ce, alors que les 80 millions de touristes qui louent des véhicules contribuent fortement à cette mortalité et aux quelque 138 000 blessés de la route.

    Les autorités affirment que l’excès de vitesse est responsable d’environ un tiers des accidents de la route. Mais sur les réseaux sociaux, beaucoup dénoncent le ces drones soient une façon de renforcer le contrôle sur les agissements de tous.


    Sur le même sujet

    • Espagne / Transports

      Grève à l’aéroport de Barcelone, plus d'une centaine de vols annulés ce week-end

      En savoir plus

    • Environnement/Pollution/Bulgarie/Espagne

      Qualité de l’air: Espagne et Bulgarie devant la Cour de Justice de l’UE

      En savoir plus

    • Pedro Sanchez/Espagne

      Le Parlement espagnol toujours sans majorité

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.