GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Les mots de la Révolution avec Mona Ozouf (Rediffusion)

    L'historienne Mona Ozouf. © Gallimard/C.Helie

    De 1789 à aujourd’hui, histoire des cahiers de doléances. La grande historienne de la Révolution se dévoile dans un livre de conversations, et ausculte la crise actuelle du sentiment national.

    «Mona Ozouf, portrait d’une historienne» est édité chez Flammarion. «Sur invitation du romancier Patrick Deville, et emmenés par l’historien Antoine de Baecque, des historiens, des chercheurs et des auteurs de tous horizons – Michelle Perrot, Nicole Le Douarin, Pierre Nora, Michel Winock, Jacques Revel, Pierre Birnbaum, Chantal Thomas… – conversent. Ils se sont réunis pour échanger autour – et en présence – de l’historienne Mona Ozouf.»

    La chronique En bons termes, aujourd'hui consacrée au terme «féminicide», est  présentée par Pierrette Crouzet Daurat, cheffe de mission à la Délégation générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF).


    Sur le même sujet

    • Idées

      1 - Mona Ozouf : «La cause des livres»

      En savoir plus

    • Idées

      2 - Mona Ozouf : «La cause des livres»

      En savoir plus

    • France

      74 féminicides en France en six mois: «stop au massacre», clame un collectif

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.