GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    À la Une: la nomination du gouvernement se précise

    Kamanda wa Kamanda. © Thomas Nicolon

    C’est promis ! La semaine prochaine, les Congolais devraient (enfin !) avoir un gouvernement, le premier gouvernement de la mandature du président Félix-Antoine Tshisekedi. Le sujet a été abondamment traité dans les journaux.

    Gouvernement Ilunga : entre rupture et continuité. Le quotidien Le Potentiel l’affirme à la Une, avec, à l’appui, une photo du président Félix-Antoine Tshisekedi souriant et écoutant son prédécesseur Joseph Kabila. Selon ce journal, le professeur Ilunga Ilunkamba est présenté à juste titre comme le candidat du compromis. C’est, ajoute Le Potentiel, ce même compromis qui dictera son programme de gouvernement. Et le quotidien de conclure « Entre la rupture prônée par Félix Tshisekedi et la continuité que s’efforce d’imposer le FCC, Ilunga Ilunkamba est attendu au tournant ».

    De son côté, L’Avenir, un autre quotidien, affirme « Un ministrable sur trois doit être une femme ». Le Premier ministre assure par-là qu’il va veiller à ce que la femme soit représentée de manière significative dans son gouvernement, explique ce journal. L'Avenir alerte cependant sur « la volonté de Ilunga Ilunkamba (…) risque d’être contrariée par les partis et regroupements politiques de la coalition gouvernementale. » « Il s’avère que les listes des ministrables en confection sont trop masculines », signale le confrère.

    Pour sa part, le quotidien Le Journal croit savoir que l’AFDC et Alliés aura sa quote-part dans le nouveau gouvernement. Selon ce quotidien, Modeste Bahati qui a décrété l’autonomie politique de son regroupement, n’entend pas manquer au prochain gouvernement. Il a rencontré le weekend le premier ministre Sylvestre Ilunga, rapporte Le Journal... et le candidat malheureux à la présidence du Sénat a assuré lundi que l’alliance des forces démocratiques et alliés sera bien représentée au sein du futur gouvernement.

    La base de Bahati demande au chef de l’État de faire attention aux usurpateurs du label AFDC et Alliés. C’est dans Le Phare, un autre quotidien pour qui « En dépit de sa rupture définitive avec le FCC, Modeste Bahati Lukwebo continue de faire face aux frondeurs et à leurs parrains au sein de la famille politique de l’ancien chef de l’État. »

    Autre titre dans les journaux... Dans La Tempête des Tropiques, « Kasaï : plus de 60 morts après le naufrage d’une baleinière sur la rivière Lukenyi ».L’embarcation venait du territoire de Kole, dans le Sankuru, et se rendait à Kinshasa, explique le gouverneur de la province du Kasaï, Dieudonné Pieme, cité par le journal. La Tempête des Tropiques relève que les naufrages sont relativement fréquents en RDC où les 80 millions de Congolais voyagent souvent via les nombreux cours d’eau du pays, le plus important étant le fleuve Congo, long de 4 700 km. Le journal explique : « Des agriculteurs de l’intérieur du pays font jusqu’à 15 jours de bateau pour venir vendre leurs produits notamment à Kinshasa. »

    Du football enfin dans Forum des As. Christian Nsengi Biembe succède à Florent Ibenge à la tête de l’équipe nationale Les Léopards. Il est Congolais, il est compétent, il a les diplômes requis, c’était le meilleur choix qu’on ne pouvait faire, explique Lisanga Bonganga, le ministre intérimaire des Sports cité par nos confrères.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.