GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    À Arles, l'artiste Randa Mirza fait revivre les mythes antéislamiques

    L'oeuvre «Issaf et Naila» (2015) de l’artiste Randa Mirza figure aux Rencontres de la Photographie d'Arles 2019. Avec l’aimable autorisation de l’artiste et de la galerie Tanit

    Aux Rencontres de la Photographie d'Arles, chacune des 50 expositions au programme de cette 50e édition du festival a son identité. Celle de l’artiste libanaise Randa Mirza, intitulée El-Zohra n'est pas née en un jour, instaure un rapport intime entre le visiteur et les œuvres. Située dans une salle sombre en pierre au sein de la Commanderie Sainte-Luce, elle nous confronte à des dioramas qui nous font remonter dans l'histoire. Grâce à ses installations qui mêlent la vidéo, la sculpture et la photo, Randa Mirza fait revivre les mythes antéislamiques méconnus de l'Arabie.


    Sur le même sujet

    • Invité Culture

      Arles: le photographe Philippe Chancel alerte sur les ravages écologiques

      En savoir plus

    • Invité Culture

      Sam Stourdzé, directeur des Rencontres de la photographie d’Arles

      En savoir plus

    • Invité Culture

      Olivier Assayas présente l’exposition Germaine Krull à Arles

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.