GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Grâce aux bourses de l’État chinois, les étudiants africains forment une nouvelle élite

    Fabrice Mfuamba a 29 ans. Après des études d’ingénieur à Kinshasa, il décroche à 23 ans une bourse pour étudier en Chine. Après un master en Sciences des Télécommunications, il doit terminer l’année prochaine son doctorat à l’université Beihang. Stéphane Lagarde/RFI

    En Chine, le nombre des étudiants africains augmente de plus de 35 % chaque année. Véritable outil du soft power chinois, les 50 000 bourses distribuées en 2018 par le régime communiste séduisent massivement les jeunes diplômés du continent. Une élite africaine plutôt bien intégrée, même si se pose très vite la question de l'après, car il est difficile de rester en Chine une fois son cursus achevé. Notre envoyé spécial permanent à Pékin, Stéphane Lagarde, brosse le portrait de Fabrice Mfuamba, jeune ingénieur congolais à Pékin.


    Sur le même sujet

    • Nous, migrants

      Canada: des réfugiés syriens délocalisés en région

      En savoir plus

    • Nous, migrants

      Belgique: le Giga, une étape sur les routes de la science

      En savoir plus

    • Nous, migrants

      Migrants au quotidien, les frontaliers convergent sur le marché du travail suisse

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.