GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Irak: une attaque fait 12 morts dans la ville sainte chiite de Kerbala (sécurité)
    • Yémen: les rebelles annoncent vouloir arrêter toutes les attaques contre l'Arabie (dirigeant insurgé)
    • Affaire Karachi: le parquet demande un procès pour Balladur et Léotard (source judiciaire)
    • Respect de la vie privée: Facebook suspend des dizaines de milliers d'applications

    Langues locales : comment mieux les intégrer dans le cursus scolaire ?

    Enseigner en langues locales. Pixabay/CC0

    Haoussa, bambara, wolof, koalib, créole, ... Au Niger, au Mali, au Cap-Vert, les expérimentations l’ont prouvé, recevoir un enseignement dans sa langue maternelle favorise l’apprentissage, permet une meilleure intégration des enfants, et évite le décrochage scolaire. Comment expliquer que cela soit si compliqué à mettre en place à l’échelle d’un système éducatif ? Quelle politique possible dans les zones où plusieurs langues cohabitent ?

    Avec :
    - Nicolas Quint
    , directeur de recherche en linguistique africaine au CNRS au sein du laboratoire LLACAN (Langage, langues et cultures d'Afrique), spécialiste des langues locales au Cap-Vert, Soudan et Sénégal
    - Christelle Mignot, responsable du pôle langue française au sein de l’association Solidarité laïque, doctorante, réalise une thèse sur le sujet suivant « l'éducation bi/plurilingue au Mali et au Sénégal. État des lieux, perspectives et propositions didactiques pour optimiser les référentiels bilingues et renforcer l'outillage des maîtres ».
    Roua Boukar Koura, directrice de la promotion des langues nationales au sein du ministère de l’Enseignement primaire au Niger.

    Et un reportage de Charlie Dupiot :
    Pourquoi ne pas enseigner les langues locales africaines en dehors de l’école, via des applis mobiles ? C’est le pari d’un jeune entrepreneur nigérian, Idamiebi Ilamina-Eremie. L’appli qu’il a cofondée s’appelle Zenafri et permet, par le jeu, d’enseigner aux enfants leurs langues maternelles : le yoruba, le haoussa, et d’autres encore... Charlie Dupiot l’a rencontré, les yeux rivés sur l’écran.

    En fin d’émission, la chronique de Marie-Rose Moro, Parents, enfants, d'ici et d'ailleurs : Pourquoi les adolescents aiment s’engager ?
    À télécharger → ici.
    Le rendez-vous hebdomadaire pour aider les parents, avec la pédopsychiatre, directrice de la revue transculturelle L’Autre.


    Sur le même sujet

    • 7 milliards de voisins

      Comment améliorer l’apprentissage des langues?

      En savoir plus

    • Reportage Afrique

      Les langues nationales sénégalaises: l'enseignement bilingue (3/3)

      En savoir plus

    • 7 milliards de voisins

      L’apprentissage des langues: existe-t-il une autre manière?

      En savoir plus

    • 7 milliards de voisins

      Quelle place pour les langues locales à l'école? (Rediffusion)

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Mauvaises filles : les mineures délinquantes dans la France des années 1950-60

    Mauvaises filles : les mineures délinquantes dans la France des années 1950-60
    Elles s’appellent Albertine, Marie, Rose, leur point commun être passées devant un juge des mineurs. Fugueuses, voleuses, outrageuses, les qualificatifs ne manquent pas pour les décrire. Comment la justice les prend-elles en charge ? Quelle distinction (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.