GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Nathalie Loiseau, députée européenne

    Nathalie Loiseau en meeting à Caen, le 6 mai 2019. AFP/Damien Meyer

    En cette semaine de rentrée, nous Nathalie Loiseau, l’ancienne ministre des Affaires européennes, aujourd’hui eurodéputée de Renew Europe.

    À propos de Boris Johnson, elle estime qu’il « s’est tiré une balle dans le pied » en suspendant le Parlement, un « déni de démocratie ». Pour elle, les négociations avec l’Union européenne n’avancent pas : « Il n’y aura jamais de bon Brexit ».

    Concernant l’Italie, elle considère que le nouveau gouvernement, entre les Cinq étoiles et le Parti démocrate, n’est pas plus improbable que le précédent : « il n’y a pas de fatalité à l’extrémisme ni le rouleau compresseur qu’on a voulu nous décrire pendant la campagne des [élections] européennes ».

    Elle justifie le choix de Sylvie Goulard par le président comme Commissaire européenne par un professionnalisme reconnu : « Sur les emplois fictifs, le Parlement européen a blanchi Sylvie Goulard », estime-t-elle… Et recevoir des fonds d’un think tank américain « c’est légal […] toutefois aujourd’hui la délégation à laquelle j’appartiens s’est engagée à n’avoir aucune activité rémunérée qui pose question ».

    En juin dernier, suite à une conversation off où elle épinglait des collègues parlementaires, elle rate le poste de cheffe de groupe au Parlement européen, mais ne veut pas avoir de regrets : « Si j’avais été nommée cheffe du groupe centriste, les Français auraient eu moins de postes au sein du Parlement européen ».


    Sur le même sujet

    • Brexit / Royaume-Uni

      Brexit: la première journée de campagne de Boris Johnson vire au désastre

      En savoir plus

    • Royaume-Uni / Brexit

      Brexit: le frère de Boris Johnson quitte le gouvernement et son poste de député

      En savoir plus

    • Royaume Uni

      Brexit: l’UE dans l’expectative après la cacophonie britannique

      En savoir plus

    • Italie:

      Italie: un gouvernement pro-européen attendu sur les dossiers économiques

      En savoir plus

    • Italie

      Italie: Giuseppe Conte forme un nouveau gouvernement

      En savoir plus

    • Italie

      Italie: les adhérents du M5S approuvent le projet de coalition avec le PD

      En savoir plus

    • Union européenne

      UE: la France propose l'ancienne ministre Sylvie Goulard à la Commission

      En savoir plus

    • France / Union européenne

      Parlement européen: Nathalie Loiseau renonce à la présidence des centristes

      En savoir plus

    • France / Union européenne

      Au Parlement européen, on minimise les piques de Nathalie Loiseau à ses alliés

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.