GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le drone Dipper

    Le logo du drône «Dipper» affiché sur la page Facebook consacrée à sa fabrication. @dipperethz/facebook

    Le drone Dipper ressemble à un simple avion radiocommandé. Mais ses propriétés étonnantes lui confèrent le pouvoir de plonger, nager et se propulser hors de l'eau pour reprendre tranquillement son vol.

    Jusqu’à présent, les robots équipés d’hélices et communément appelés des drones, sont parvenus à conquérir tous les espaces aériens de la planète. Mais aussi sophistiqués soient-ils, ces oiseaux cybernétiques ne valent pas tripette dès qu’il s’agit de barboter au fond d’une piscine. Normal, me direz-vous, pour des engins qui dès leur origine ont été conçus principalement pour brasser de l’air !

    Mais pas de panique, pour les inconditionnels des fonds océaniques il existe déjà une ribambelle de robots subaquatiques qui explorent à notre place les mondes sous-marins. Entre nager ou voler, les étudiants ingénieurs suisses de l'École polytechnique fédérale de Zurich ont préféré ne pas choisir. Leur concept de submersible volant, qui se nomme le Dipper, « vole comme un avion, plonge et nage dans les flots comme un pingouin », expliquent ses concepteurs. Mieux : l’engin est capable de se propulser hors de l'eau pour reprendre tranquillement son vol. Et passer de ces deux environnements affichant des densités et des propriétés physiques très différentes, représente une prouesse technologique.

    Le Dipper résiste à la pression et aux infiltrations d’eau quand il est en immersion. L’ajustement rigoureux des pièces composant son fuselage, dont la plupart ont été usinées à l’aide d’une imprimante 3D, lui procure cette étanchéité. La forme générale de l’engin est plutôt celle d’un avion radiocommandé de grande dimension. Un opérateur le pilote à distance pour réaliser de formidables piqués et avant de briser la surface des flots, ses ailes de carbone laminées se replient pour amoindrir l’impact. Un système de propulsion adapté au milieu subaquatique s’active alors automatiquement, l’engin se métamorphose en mini sous-marin. Pour redécoller rien de plus facile, l’appareil remonte à la surface, déploie ses ailes, active ses hélices et s'envole instantanément.

    Cette machine a été testée en condition réelle. Elle est aujourd’hui complètement opérationnelle. Son développement a nécessité un an de travail pour deux étudiants en ingénierie électrique et six en génie mécanique. Le projet des jeunes chercheurs s'inscrivait dans le cadre d'un programme dénommé « Focus Roll-out » mis en place par l'École polytechnique fédérale de Zurich. Un challenge au cours duquel les étudiants ont dû mettre en pratique leurs connaissances déjà acquises, mais aussi développer de nouvelles compétences en gestion de projets industriels et prévoir une possible commercialisation de leur dispositif avant de pouvoir présenter un prototype fonctionnel en public. L’équipe Dipper destine son appareil à la surveillance de la faune marine ainsi qu’aux opérations de recherche et de sauvetage en mer.

    Si vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr


    Sur le même sujet

    • Grand reportage

      Le drone Reaper: une révolution dans le renseignement aérien tricolore

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Ghana: la nouvelle mode, cultiver avec des drones

      En savoir plus

    • Liban / Israël

      Le Liban prêt à se défendre par «tous les moyens» après l'attaque de drones

      En savoir plus

    • Liban, Israël

      Liban: deux drones israéliens s’abattent sur un fief du Hezbollah

      En savoir plus

    • Lentille ultra mince pour smartphone

      Lentille ultra mince pour smartphone

      Comment rendre les smartphones encore plus minces et plus légers ? Des chercheurs américains ont mis au point une lentille optique de quelques microns d’épaisseur, soit …

    • DeepFly3D, quand l’IA prend la mouche

      DeepFly3D, quand l’IA prend la mouche

      Des chercheurs suisses tentent de percer le secret des aptitudes physiques hors pair dont font preuve les « mouches du vinaigre », à l’aide de programmes d’intelligence …

    • Un drone tueur de drones

      Un drone tueur de drones

      Une entreprise aux États-Unis a conçu un drone ultra rapide qui percute, pour mieux les abattre, des engins malveillants qui survoleraient des espaces aériens interdits.

    • Une «robolution» pour les seniors

      Une «robolution» pour les seniors

      Des chercheurs japonais expérimentent des robots capables d’effectuer des tâches ménagères en tout genre. Objectif des scientifiques nippons ? Créer des machines dotées …

    • Le virtuel dans la peau

      Le virtuel dans la peau

      Des chercheurs suisses ont conçu une peau artificielle procurant aux usagers de casques immersifs les sensations du toucher dans les environnements de la réalité augmentée.

    • Un bioréacteur pour résorber des tonnes de CO2

      Un bioréacteur pour résorber des tonnes de CO2

      Avec l’objectif de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, une entreprise américaine a mis au point un bioréacteur de faible dimension qui serait plus performant …

    • Prédire l’évolution des feux de forêts

      Prédire l’évolution des feux de forêts

      Des scientifiques américains ont mis au point un programme d’intelligence artificielle qui permettrait d’analyser en temps réel la progression des incendies de forêt …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.