GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Facebook, le réseau social des cerveaux

    Facebook veut proposer à ses abonnés de pouvoir contrôler ses appareils high-tech par la pensée. REUTERS/Dado Ruvic/Illustration/File Photo

    Pouvoir facilement contrôler ses appareils high-tech uniquement par la pensée est le service que le réseau social Facebook compte bientôt proposer à ses 2 milliards d’abonnés. C’est la raison pour laquelle la firme américaine vient de racheter une jeune entreprise qui a conçu un bracelet électronique capable de détecter les influx nerveux que le cerveau envoie aux muscles du bras.

    « Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie », affirmait l’homme de science et écrivain d’anticipation, Arthur C. Clarke. Et il avait bien raison : sites web, réseaux sociaux, plateformes vidéo, smartphones, casques de réalité virtuelle et augmentée, les sciences du numérique nous ont offert le don d’ubiquité.

    Dernière frontière technologique à franchir selon les grands manitous de la high-tech : connecter nos cerveaux aux machines. Et nous y sommes ! Le réseau social Facebook, depuis 2017, développe des interfaces non invasives, c’est-à-dire sans implants neurologiques, qui permettraient de taper du texte sur son smartphone uniquement à l’aide de son influx nerveux.

    « Zappette psychique »

    Le projet avait soulevé de nombreuses craintes concernant le piratage possible de nos caboches connectées sur un réseau qui serait géré par la firme américaine. On se demande vraiment pourquoi ! Car « il ne s’agit pas de décoder vos pensées passagères, mais de choisir celles que vous voudrez bien partager », argumentaient alors les ingénieurs et les chercheurs de Facebook. Afin d’offrir ce nouveau service « télépathique » bien avant ses concurrents, le réseau social a fait l’acquisition de l’entreprise CTRL-labs pour une somme estimée, selon la presse financière, entre 500 millions et 1 milliard de dollars.

    Pourquoi cet investissement ? La jeune société new-yorkaise a créé un bracelet capable de transformer en commande informatique des impulsions nerveuses envoyées par le cerveau aux muscles des bras et des mains. Une « zappette psychique », en quelque sorte, qui permet à son porteur de piloter n’importe quel appareil électronique connecté en « Bluetooth ».

    Développement à grande échelle

    Le dispositif a été imaginé pour remplacer nos souris ou nos doigts sur les écrans tactiles. L’appareil « saisit votre intention, et vous pouvez ainsi partager une photo avec un ami à travers votre smartphone, avec un mouvement imperceptible, ou simplement en y pensant », précise le responsable de la réalité augmentée et virtuelle chez Facebook.

    Pour l’instant, la technologie est toujours en cours de développement, « nous espérons pouvoir la construire, à grande échelle, et l’apporter aux consommateurs très rapidement », indique le vice-président de Facebook. Sans doute, la première étape vers un système de messagerie ultime s’affranchissant de la parole et de l’écrit pour communiquer, et sur lequel nous devrons peut-être renoncer à ce qui nous reste de vie privée, quand nos pensées s’afficheront aux yeux de tous à longueur de réseau.

    Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr


    Sur le même sujet

    • Etats-Unis

      Facebook: nouvelle fuite de données due à un serveur vulnérable

      En savoir plus

    • Facebook

      Facebook a espionné et retranscrit des conversations audio de ses usagers

      En savoir plus

    • États-Unis

      Facebook veut «minimiser la douleur» autour des profils d’utilisateurs décédés

      En savoir plus

    • Réseaux sociaux

      Facebook: même sans profil, on est traqué

      En savoir plus

    • Q, une voix virtuelle sans genre (rediffusion)

      Q, une voix virtuelle sans genre (rediffusion)

      Tous les bijoux high-tech conversationnels développés actuellement par les grandes firmes du numérique nous offrent deux possibilités, soit vous optez pour la voix masculine, …

    • Nadia, le robot gymnaste

      Nadia, le robot gymnaste

      Des chercheurs américains vont développer un androïde capable de réaliser des mouvements complexes typiquement humains. Leur machine bipède s’inspire des capacités physiques …

    • Lévitation lumineuse (rediffusion)

      Lévitation lumineuse (rediffusion)

      Le nouveau procédé de sustentation, mis au point par des chercheurs américains, permet de faire léviter, à l’aide d’un faisceau d’ondes lumineuses, des objets de grande …

    • HoloLens 2, le casque d’«holoportation» ultime selon Microsoft (rediffusion)

      HoloLens 2, le casque d’«holoportation» ultime selon Microsoft (rediffusion)

      Oubliez vos smartphones pliables hors de prix, les réseaux 5G qui peinent à se mettre en place ou les gadgets connectés qui ont été présentés à grand renfort de publicité …

    • La Darpa télépathie

      La Darpa télépathie

      Le nouveau projet de l’agence de recherche du département de la Défense aux Etats-Unis est de développer une interface cerveau-ordinateur portative pour les soldats américains. …

    • Des chercheurs français et anglais mettent au point un «épiderme artificiel»

      Des chercheurs français et anglais mettent au point un «épiderme artificiel»

      Ils ont développé une membrane synthétique qui ressemble à s’y méprendre à de la peau humaine. Cet épiderme artificiel doterait nos objets connectés du quotidien d’une …

    • Lentille ultra mince pour smartphone

      Lentille ultra mince pour smartphone

      Comment rendre les smartphones encore plus minces et plus légers ? Des chercheurs américains ont mis au point une lentille optique de quelques microns d’épaisseur, soit …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.