GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Nouvelle frappe israélienne contre des cibles du Jihad islamique à Gaza (armée)
    • Foot/Euro-2020: la France, déjà qualifiée, peine mais bat la Moldavie (2-1) et prend la tête du groupe H
    • Éliminatoires CAN 2021: match nul entre le Mali et la Guinée, 2-2, dans le groupe A
    • Éliminatoires CAN 2021: l'Algérie, championne d'Afrique en titre, corrige la Zambie, 5-0
    • Éliminatoires CAN 2021: la RDC tenue en échec par le Gabon à domicile, 0-0
    • Climat: la BEI va «arrêter de financer les projets liés aux énergies fossiles après 2021» (officiel)
    • Jihadistes détenus en Syrie: Washington juge «irresponsable» de demander à l'Irak de les juger (responsable)

    Le Brésil de Bolsonaro

    Le président brésilien Jair Bolsonaro, lors de son discours devant l'Assemblée générale des Nations unies, le 24 septembre 2019. © REUTERS/Lucas Jackson

    Regard sur le Brésil de Bolsonaro, dix mois après sa prise de fonction à la tête du géant latino-américain. Jair Bolsonaro absent, cette semaine, du Sommet Action Climat... où il fut question de l'Amazonie avec cette annonce de 500 millions de dollars d'aide supplémentaire pour la forêt amazonienne aux deux-tiers brésilienne et les autres forêts tropicales, mais présent à New York pour son discours devant l’AG des Nations unies pour dénoncer l’attitude coloniale de certains pays et défendre la souveraineté du Brésil sur l’Amazonie. Le président brésilien se dit en guerre, en croisade contre le marxisme culturel, la diabolisation de tous ceux qui contestent sa conception unilatérale, libérale, productiviste, extractiviste et évangélique de la démocratie. Le prestige du Brésil à l’étranger est proche de zéro aujourd’hui, à l’exception notamment des USA.

    Invités :
    - Maud Chirio, maître de conférence à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Spécialiste de l'histoire contemporaine du Brésil, plus particulièrement de la dictature militaire des années 1964/1985
    - Guillaume Long, ancien ministre de l'Équateur. Chercheur associé à l'IRIS
    - Thomas Pizer, président d'Aquaverde
    - Christophe Ventura, directeur de recherche à l'IRIS.

    Émission enregistrée à Nantes dans le cadre des GÉOPOLITIQUES DE NANTES.


    Sur le même sujet

    • Cinéma

      «Bacurau», quand le cinéma anticipe le Brésil de Bolsonaro

      En savoir plus

    • ONU

      Jair Bolsonaro à l'ONU: «L'Amazonie n'appartient pas au patrimoine de l'humanité»

      En savoir plus

    • Brésil

      Brésil: Jair Bolsonaro et ses fils, le clan des extrêmes

      En savoir plus

    • Amérique latine

      Amazonie: un sommet d'urgence sans Bolsonaro, sur fond de désaccords

      En savoir plus

    • Amazonie / Brésil

      Amazonie: les indigènes espèrent une inflexion de la politique de Bolsonaro

      En savoir plus

    • Brésil/Amazonie

      «Pas sûr que Bolsonaro protègera l'Amazonie avec l'aide internationale»

      En savoir plus

    Prochaine émission

    La Méditerranée, reflet de la mondialisation (Partie 1)

    La Méditerranée, reflet de la mondialisation (Partie 1)
    Après une phase de flou stratégique liée à la fin de la Guerre froide, la Méditerranée est redevenue un lieu de concurrence entre les USA et la Russie... lieu de concurrence dans lequel la Chine joue également sa propre partition et pas des moindres.
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.