GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Eliminatoires CAN 2021 : A domicile, la Côte d’Ivoire bat le Niger (1-0)

    L'ambigu Éric Zemmour

    Éric Zemmour. AFP/Joël Saget

    Le polémiste Éric Zemmour a suscité un véritable tollé, après ses propos anti-islam et anti-immigration tenus samedi dernier à une tribune politique et retransmis en direct sur la chaîne d’info LCI.

    Il y a d’abord les propos eux-mêmes, se revendiquant ouvertement de la théorie du grand remplacement de Renaud Camus, parlant de « guerre d’extermination de l’homme blanc hétérosexuel », au profit d’une population immigrée et musulmane, assimilant islam et occupation nazie, appelant les « Français de souche » à se battre pour « rester majoritaires sur la terre des leurs ancêtres ».

    Ce discours de haine tenu samedi dernier à l’autoproclamée convention de la droite avec Marion Maréchal, n’a pas surpris ceux qui entendent depuis des années Éric Zemmour faire commerce de ce que l’historien Gérard Noiriel appelle une « grammaire identitaire » empruntée à Edouard Drumont, l’auteur antisémite de La France juive.

    Prenez le mot « juif », remplacez-le par le mot « musulman » ou « islam », et vous aurez tout ce que l’essayiste Emmanuel Todd dénonce : la création d’un nouveau bouc-émissaire, dans le cadre d’un racisme bourgeois, toléré, se drapant dans la liberté d’être islamophobe, alors même qu’Éric Zemmour a été condamné il y a trois ans pour incitation à la haine religieuse.

    Cette semaine, le parquet de Paris a d’ailleurs annoncé, après son discours, l’ouverture d’une enquête pour « injure publique » et « provocation à la discrimination, la haine ou la violence ».

    Et puis, il y a aussi la diffusion en direct pendant 32 minutes d’une intervention dont on sait d’avance qu’elle flirtera avec la ligne jaune, qu’elle jouera sur la peur de l’immigré et dont on espère secrètement qu’elle fasse scandale pour faire le buzz. La chaîne d’info a reconnu qu’elle n’avait pas trouvé le « format » adapté, la retransmission in extenso l’empêchant de prendre ses distances avec les propos.

    L’instance de régulation, qui a déjà reçu plus de 400 signalements, mettra sans doute en demeure la chaîne de maîtriser son antenne. Memona Hintermann, un ancienne du CSA, demande d’aller plus loin en proposant de couper le signal de la chaîne.

    En 2014, avant Charlie Hebdo, Eric Zemmour parlait déjà d’envahisseurs à propos des migrants sur la chaîne iTélé. On le voyait comme un chroniqueur, un journaliste alors qu’il était déjà un idéologue d’extrême droite. Et il pouvait garder au Figaro, sur France 2, RTL, et bientôt Paris Première sa posture d’éditorialiste.

    Depuis un éditorial du Monde cette semaine, ce n’est plus possible d’ignorer que son discours est « d’inspiration fasciste ». RTL a été contraint de lui retirer sa chronique du vendredi. Il est désormais sous surveillance à Paris Première et au Figaro, mais toujours bien présent en profitant de son ambiguïté d’essayiste pyromane que légitiment certains médias confrères.

    • Les chaînes d’infos, un an après les débuts des «gilets jaunes»

      Les chaînes d’infos, un an après les débuts des «gilets jaunes»

      C'est l'heure du bilan pour les chaînes d’information en continu, un an après le démarrage du mouvement des « gilets jaunes », en France.

    • Netflix a enfin une vraie concurrence

      Netflix a enfin une vraie concurrence

      Nous parlons aujourd'hui des plateformes de streaming vidéo qui viennent concurrencer Netflix. Au Royaume-Uni, la BBC et ITV ont lancé Britbox cette semaine. Le 12 novembre, …

    • Facebook et la vérification des faits en Afrique

      Facebook et la vérification des faits en Afrique

      Facebook développe son programme de fact-checking en Afrique. La plateforme a même annoncé cette semaine qu'elle avait démantelé une opération de désinformation russe.

    • Google en plein bras de fer avec les journaux

      Google en plein bras de fer avec les journaux

      Les éditeurs de presse français se battent pour les « droits voisins », qui visent à rémunérer les médias pour l’utilisation de leurs articles sur Google. Une loi est …

    • XDDL ou la logique du pyromane pompier

      XDDL ou la logique du pyromane pompier

      Retour sur le ratage médiatique autour de la pseudo-arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès. Une méprise qui pourrait s’expliquer par la volonté d’allumer un feu au …

    • Apple se censure en Chine

      Apple se censure en Chine

      Où il est question de l’influence de la Chine sur les géants américains du numérique. Cette semaine, Apple a été contraint de retirer une application de localisation …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.