GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Climat: la BEI va «arrêter de financer les projets liés aux énergies fossiles après 2021» (officiel)
    • Jihadistes détenus en Syrie: Washington juge «irresponsable» de demander à l'Irak de les juger (responsable)
    • Le Sénat rejette le projet de budget de la Sécu pour protester contre le «mépris» de Macron
    • Foot: la France qualifiée pour l'Euro 2020 après le match nul entre la Turquie et l'Islande (0-0)
    • Éliminatoires CAN 2021: les Comores gagnent au Togo (1-0), le Kenya tient l’Égypte en échec (1-1) dans le groupe G.
    • Fusillade dans un lycée près de Los Angeles: l'une des victimes est décédée, le suspect interpellé
    • L'UE lance une procédure contre le Royaume-Uni pour ne pas avoir nommé de commissaire (officiel)
    • Manifestations à Hong Kong: mort d'un homme de 70 ans blessé par un jet de brique (hôpital)
    • Les eurodéputés valident la candidature du Français Thierry Breton à la Commission européenne (sources parlementaires)
    • Au moins 7 personnes touchées par des tirs dans un lycée près de Los Angeles (shérif et médias)
    • Premier décès en Belgique attribué à l'usage de la cigarette électronique (ministre)
    • Hôpitaux: Macron dit avoir «entendu la colère et l'indignation» du personnel soignant
    • Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo appelle à nouveau tous les pays à rapatrier leurs jihadistes détenus en Syrie
    • Les États-Unis vont «continuer à diriger» la lutte contre le groupe État islamique (Pompeo)

    Viktor Orban, la mode hongroise et les fonctionnaires

    Viktor Orban, le Premier ministre hongrois. REUTERS/Francois Lenoir

    En Hongrie, le Premier ministre Viktor Orban s’intéresse à la mode. Il a fondé une agence d’État pour promouvoir la mode hongroise. Et qui dit agence d'Etat dit commandes d'EtatLes fonctionnaires du pays porteront donc bientôt l'uniforme.
     

    De notre correspondante à Budapest,

    La nouvelle a été annoncée par un journal indépendant. L’Agence Nationale de la mode et du design, est en train de recruter des stylistes. Ces derniers auront pour mission de dessiner des uniformes pour les employés de l’Office national d’info-communication. Cet organisme fournit tous les services en ligne de l’État et assure la sécurité informatique des ministères. Il emploie 1 600 fonctionnaires. Ce sont des civils, qui vont donc être appelés à porter un uniforme au travail.

    Selon la presse, cette mesure est un coup d’essai. À terme, tous les fonctionnaires devraient être rhabillés à la mode Orban. Ils sont environ 800 000 en Hongrie. À cela s’ajoutent 300 000 employés qui n’ont pas le statut de fonctionnaire, mais qui travaillent pour des entreprises d’État. On ignore si ces derniers seront concernés, et si les enseignants de l’éducation nationale devront eux aussi porter l’uniforme. Les responsables de l’Agence Nationale pour la mode n’ont pas souhaité répondre à une demande d’interview.  On ne sait pas non plus à ce stade à quoi ressembleront ces fameux uniformes.

    Une agence d'État et des commandes d'Etat

    Elle a été créée il y a 2 ans par le gouvernement et elle emploie 21 personnes. Depuis sa fondation, elle a déjà reçu 9 millions d’euros de l’État pour faire connaître les créateurs de mode hongrois, en Hongrie et à l’étranger. Il y a d’autres pays où l’État s’implique dans le secteur de la mode, ce n’est pas propre à la Hongrie. En Angleterre, il y a le British Fashion Council, le conseil britannique de la mode, qui fait la promotion des stylistes britanniques dans le monde entier, et qui donne des bourses d’étude aux jeunes talents. L’Agence hongroise a la même mission. Elle organise par exemple la « semaine de la mode à Budapest », pour mettre en valeur les designers hongrois auprès des touristes étrangers.

    La spécificité de cette agence, c’est qu’elle est dirigée par une amie d’enfance de la fille du Premier ministre, Rachel Orban – Rachel Orban, qui est responsable de la stratégie touristique du pays. La mode, c’est un peu une affaire de famille en Hongrie ! Et c’est assez caractéristique du gouvernement Orban : il crée de nouveaux organismes ou aide à la création de nouvelles entreprises. À leur tête, il met des amis ou des proches. Et ensuite, les commandes d’État pleuvent. Des marchés publics sont attribués sans mise en concurrence. C’est un capitalisme dirigé.

    Des uniformes pour les fonctionnaires

    Les fonctionnaires n’ont pas encore communiqué sur cet uniforme qu'ils devront porter. Il n’est pas sûr que cette histoire soit au cœur de leurs préoccupations. Ils ont d’autres soucis. Leurs salaires n’ont pas été augmentés depuis longtemps et le gouvernement leur a supprimé les chèques déjeuner. D’ailleurs ils prévoient une journée de grève nationale ce jeudi. Les fonctionnaires hongrois demandent des hausses de salaire et un 13e mois.


    Sur le même sujet

    • Hongrie/Viktor Orban

      Hongrie: des cadeaux pour les retraités avant les élections municipales

      En savoir plus

    • Reportage International

      Hongrie: corruption autour de Viktor Orban

      En savoir plus

    • Hongrie

      Hongrie: une publicité pro-LGBT fait scandale chez les ultra-conservateurs

      En savoir plus

    • Accents d'Europe

      Lutter pour conserver le patrimoine en Hongrie

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.