GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Washington ne considère plus les colonies israéliennes contraires au droit international (Pompeo)
    Dernières infos
    • Colonies israéliennes: l'Autorité palestinienne dénonce la position de Washington
    • Iran: Washington met fin à une dérogation pour l'usine nucléaire de Fordo (Pompeo)
    • Le groupe sidérurgique indien Tata Steel va supprimer jusqu'à 3.000 emplois en Europe
    • Hong Kong: l'UE demande à la police d'éviter la violence (déclaration)
    • Éliminatoires CAN 2021: la RD Congo tenue en échec par la Gambie à Banjul, 2-2, dans le groupe D
    • Pont effondré près de Toulouse: un deuxième mort retrouvé (maire)
    • Plus de 100.000 enfants en détention aux États-Unis en lien avec l'immigration (ONU)
    • Washington donne un nouveau répit de 90 jours au géant chinois Huawei
    • États-Unis: trois morts dans une fusillade dans un supermarché de l'Oklahoma (médias)

    Offensive turque en Syrie: «L’EI profitera du chaos pour se réimplanter dans la région»

    Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé le début de l'offensive turque contre les YPG, ce mercredi 9 octobre (photo d'illustration). Murat Cetinmuhurdar/Presidential Press Office/Handout via REUTER

    L’armée turque a lancé, ce mercredi 9 octobre, son opération militaire dans le nord-est de la Syrie contre la milice kurde YPG. Un sujet majeur d'inquiétude concerne le sort des jihadistes, notamment européens, prisonniers des forces kurdes. L’analyse de Didier Billion, directeur adjoint de l'Iris, spécialiste de la Turquie et du Moyen-Orient (interview réalisée peu avant l'annonce du début de l'offensive turque).

    « S’il y a une situation de guerre qui prévaut avec une intervention militaire turque, les forces kurdes seront plus préoccupées, à juste titre, à se défendre qu’à combattre Daech [le groupe État islamique, ndlr]. Daech, par ailleurs, profitera incontestablement de la situation de chaos pour se réimplanter dans la région. »


    Sur le même sujet

    • Syrie

      Syrie: sous la pression de son propre camp, Trump avertit la Turquie

      En savoir plus

    • Revue de presse française

      À la Une : Trump lâche les Kurdes

      En savoir plus

    • Syrie

      Syrie: retrait des milices kurdes dans le nord-est du pays

      En savoir plus

    • Turquie

      Turquie: des maires pro-kurdes remplacés par des fonctionnaires

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.