GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 2 Décembre
Mardi 3 Décembre
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Éric Trappier, le redoutable commercial de Dassault

    Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation (gauche), Rajnath Singh, ministre de la Défense indien (centre) et Florence Parly, ministre des Armées, lors de la cérémonie de livraison du premier «Rafale» de Dassault Aviation à l’Inde, le 8 octobre 2019. GEORGES GOBET / AFP

    Ce mardi 8 octobre, l'Inde prenait livraison du premier des 36 chasseurs-bombardiers «Rafale» commandés en septembre 2016 à la France. À cette occasion, Éric Trappier, PDG de Dassault Aviation depuis 2013, a souligné le lien stratégique unique et fort qui unit les deux pays.

    Ce mardi 8 octobre, devant un Rafale frappé d'une cocarde aux couleurs indiennes sur le site industriel de Dassault Aviation à Mérignac, Éric Trappier, a le sourire. Le Rafale n'est plus cet avion maudit dont personne ne veut. Depuis qu'il a pris les rênes de l'entreprise en 2013, le chasseur s'exporte enfin. Il se vend même plutôt bien : au Qatar, à l'Egypte, à l'Inde et peut-être demain à la Suisse et la Finlande. Des succès qui font la fierté de cet ingénieur devenu au fil du temps un redoutable commercial.

    Éric Trappier, bientôt soixante ans est un séducteur, il aime le contact avec le client, c'est un vendeur qui aurait fait des études scientifique disent ceux qui le côtoient : une double casquette qui semble avoir séduit Charles Edelstenne. Monsieur Charles, dit le « Ché », ex-patron de Dassault, son véritable mentor, l'a instruit dans l'art de la négociation avant de l'adouber en le nommant cinquième PDG de ce groupe aéronautique fondé en 1929.

    Éric Trappier a grandi dans cette maison, mais l'univers aéronautique il en a fait la découverte avec son père agent commercial pour Air France à Orly. Diplômé de Paris Sud Telecom, Il a 24 ans lorsqu'il rejoint les bureaux d'Étude de l'avionneur, puis il entre à la direction technique internationale et en 1999 se souvient l'ingénieur Pierre Lacombe 40 ans chez Dassault, il remporte la timbale avec la vente de 60 mirages aux Émirats arabes unis.

    Au siège de Dassault à Saint-Cloud, Éric Trappier a fait installer un gigantesque planisphère pour mieux saisir la tectonique des plaques géopolitiques. L'homme est féru d'histoire confirme son entourage, il connait très bien le Moyen Âge mais rien dans l'actualité ne lui échappe. Il est exigeant, mais aussi affable et curieux assure les anciens de Dassault. « C'est un directeur ouvrier, il a cette culture » complète les plus anciens, ceux qui l'ont connu à la planche à dessin. Éric Trappier veut savoir comment, à tous les niveaux, fonctionne sa boîte. Une entreprise réputée pour être familiale : Dassault c'est 9 000 employés en France, le turn-over y est très faible, on y fait toute sa carrière. La loyauté fait parti de l'ADN de l'entreprise. Une société qui se targue d'être patriote, l'ambition est d'équiper les forces aériennes tricolores. C'est d'ailleurs une hélice « éclair » dessinée par Marcel Dassault qui, à la bataille de Verdun, équipait les chasseurs français aime à rappeler la communication de Dassault. Depuis toujours la relation avec les autorités est donc étroite, le gouvernement décide des exportations d'armes, Dassault s'y conforme, et en la matière Éric Trappier n'a pas d'état d'âme.

    Éric Trappier assène ses vérités, toujours prêt à défendre Dassault. Une entreprise qui fabrique ses avions en France sans vivre au crochet de l'État puisque, martèle-t-il, « l'essentiel de ses bénéfices proviennent de l'aviation d'affaire ».

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.