GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Dans le Perche: «Une haie, ça se cultive»

    Un poirier. © RFI/Clémence Denavit

    Du bon, du bon sens, un terroir fertile. Dans le Perche, le chef cuisinier du Pertica à Vendôme, Guillaume Foucault, voit bien plus loin que ses fourneaux.

    Son métier de cuisinier le place au confluent de bien des professions, auxquels il apporte un regard différent, ses racines et le goût pour boussole. Le chef se fait découvreur de poiriers, chasseur des histoires enfouies dans les mémoires des anciens, parle aux uns aux autres, au vigneron, à l'éleveur, aux bouchers, aux restaurateurs, et de fil en aiguille renoue le lien entre les producteurs, contribue à valoriser le patrimoine, son territoire, les produits locaux. Guillaume aide à voir la valeur de ce qui se trouve là : à portée de main et de goût.
    De fil en aiguille, tout le tissu économique local est dynamisé, les projets fleurissent, à hauteur de haie. La haie, les trognes, héritage local, souvent perçus aujourd'hui encore comme des empêcheurs de cultiver en grand, et dont on redécouvre, grâce à l'enthousiasme de Guillaume et ses acolytes, l'intérêt et les vertus écologiques, économiques, et patrimoniaux.

    Guillaume Foucault. © Laurence Mary

    Avec :
    - Guillaume Foucault, chef cuisinier du restaurant Pertica à Vendôme
    - Jérôme Augis, éleveur au sein du Gaec «Le petit bois», Jérôme participe à la renaissance de la race de vache «percheronne»
    - Pascal Potaire et Moses Gadouche, vignerons et producteurs de vins pétillants naturels au domaine Les capriades à Faverolles-sur-Cher
    - Ludovic Callu, éleveur de vaches laitières et agroforestier
    - Olivier Mullier, conseiller en agriculture biologique et en stratégie auprès de la Chambre d'agriculture du Loir-et- Cher
    - Stéphane Daguenet, agriculteur à Choue.

    Pour aller plus loin :
    L'association «La fine Percheronne». Contact: Joël Gauthier.
    Adresse : Chambre d'Agriculture Centre Val de Loire. 38 Place du Marché, 41170 Mondoubleau.
    Maison botanique : « L'association s'intéresse aux relations multiples qui existent entre les hommes et les plantes (flore sauvage ou cultivée), et à la nature en général. Elle est située au cœur du Perche vendômois et donc enracinée dans un paysage rural : bocage riche de haies champêtres, de haies plessées, d'arbres têtards. »

    Programmation musicale
    - Blackbird des Beatles
    - Hammer to fall de Queen

     

     

     

     

     

     


    Sur le même sujet

    • Le goût du monde

      Nabil Attard, réfugié de Syrie, chef cuisinier du restaurant de son rêve

      En savoir plus

    • Le goût du monde

      Refugee Food Festival: «Ne plus être regardé comme un réfugié qui travaille dans un restaurant, mais comme le chef cuisinier»

      En savoir plus

    • Le goût du monde

      Graines de chefs, rêves en semis, la fierté pour engrais

      En savoir plus

    • Le goût du monde

      Les mille et une vies d’Alan Geaam, chef cuisinier étoilé du Liban à Paris

      En savoir plus

    • Le goût du monde

      Quand le chef est une femme

      En savoir plus

    • Le goût du monde

      L'adieu à Paul Bocuse, chef cuisinier hors normes

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.