GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Il est nécessaire de «restaurer l'ordre» à Hong Kong (ministère chinois de la Défense)
    • Fusillade en Californie dans la ville de Fresno: quatre morts et six blessés (police)
    • Manifestations et violences en Iran: Téhéran condamne le soutien de Washington à des «émeutiers»
    • Biélorussie: aucun représentant de l'opposition n'a été élu aux législatives (résultats officiels)
    • «Déchets, ça déborde! On fait quoi?» Journée spéciale ce lundi sur les antennes de RFI dès 6h TU (7h heure de Paris)
    • Hong Kong: la loi interdisant le port du masque est jugée anticonstitutionnelle (Haute cour)

    Suisse: internés de force

    L'hôpital psychiatrique de Cery, à Prilly en Suisse, où des «internés administratifs» étaient placés. © FABRICE COFFRINI / AFP

    C'est une page sombre de l'histoire de la Suisse. Et qui fait encore débat aujourd'hui. Jusqu'en 1981, les autorités suisses ont interné de force au moins 60 000 personnes. Leur crime : des parents trop pauvres, des moeurs jugées trop légères, ou même une homosexualité supposée. Des milliers d'enfants ont ainsi été arrachés à leurs familles sur simple décision administrative, puis mis aux travaux forcés. Un tabou national, qui a refait surface il y a quelques années à peine. Quand les victimes ont enfin brisé la loi du silence.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.