GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Crise sociale au Chili : le président Piñera condamne les violences policières
    • Hong Kong: grand incendie à l'entrée du campus où se trouvent les manifestants (AFP)

    Citoyens japonais enlevés par Pyongyang

    Drapeau de la Corée du Nord. © REUTERS/Denis Balibouse/File Photo

    Ils s'appellent Yokota, Tanaka, Arimoto, et sont au coeur d'un dossier brûlant entre le Japon et la Corée du Nord : celui des citoyens japonais enlevés par Pyongyang. Un phénomène qui a commencé dans les années 1960, avant d'être reconnu par l'ancien dictateur nord-coréen Kim Jong-il en 2002. En 2014, l'espoir de réelles avancées sur ce dossier avait vu le jour, avec la signature de « l'Accord de Stockholm » : la Corée du Nord s'engageait à enquêter sur ces disparitions, en échange d'une levée des sanctions unilatérales par le gouvernement nippon. Mais ce pacte avait été rompu deux ans plus tard, avec le retour des sanctions japonaises. Depuis, la situation est au point mort.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.