GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Nouvelle frappe israélienne contre des cibles du Jihad islamique à Gaza (armée)
    • Foot/Euro-2020: la France, déjà qualifiée, peine mais bat la Moldavie (2-1) et prend la tête du groupe H
    • Éliminatoires CAN 2021: match nul entre le Mali et la Guinée, 2-2, dans le groupe A
    • Éliminatoires CAN 2021: l'Algérie, championne d'Afrique en titre, corrige la Zambie, 5-0
    • Éliminatoires CAN 2021: la RDC tenue en échec par le Gabon à domicile, 0-0

    Une mode éthique et responsable peut-elle vraiment exister?

    1/3 de nos vêtements portés 1 à 2 fois par an. © iStock_Tero Vesalainen

    L’industrie textile est l’une des plus polluantes au monde. Depuis le G7 de septembre 2019, des grands groupes de prêt à porter s’engagent à réduire leur impact sur l’environnement. Mais est-ce suffisant ?

     

    Depuis le début des années 2000, une frénésie de consommation de vêtements et chaussures s’est emparée des pays développés. Rien que pour l’année 2015, les Européens ont acquis 6,4 millions de nouveaux produits, selon une étude du Parlement européen.
    À l’échelle mondiale, 100 milliards de vêtements ont été consommés en 2014, selon Green Peace. La vraie question n’est-elle pas : comment acheter moins ?
    La mode peut-elle devenir durable tout en restant accessible à toutes les bourses ?

    Avec :
    - Nayla Ajaltouni, porte-parole du Collectif Éthique sur l’étiquette
    - Rebecca Alexandre, créatrice de la jeune marque Onatirèl, marque de chaussures éco-responsables, fabriquées à partir de fibres d’ananas (Pinatex)
    - Thomas Ebélé, co-fondateur de SLO-WE-ARE, label de confiance de la mode responsable, plateforme d’information.


    Sur le même sujet

    • La vie ici

      RDC: des vêtements «old fashion» pour la jeune génération

      En savoir plus

    • 7 milliards de voisins

      La mode jetable ! Pourquoi le gaspillage de vêtements ne choque pas ?

      En savoir plus

    • L'Afrique en marche

      Madagascar: recycler des vêtements permet d’employer des femmes malentendantes

      En savoir plus

    • Reportage Afrique

      Enclave de Ceuta: toit, repas, vêtements fournis aux migrants... sauf le téléphone

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Du coton de la guerre syrienne dans les vêtements vendus en France

      En savoir plus

    • Nouvelles Technologies

      Des vêtements et des meubles en «matériaux programmables»

      En savoir plus

    • Débat du jour

      La mode du vintage : meubles, vêtements, déco, c’était mieux avant ?

      En savoir plus

    Prochaine émission

    L’école peut-elle agir contre les inégalités ?

    L’école peut-elle agir contre les inégalités ?
    Des enfants à qui on lit des histoires le soir, à qui l’on transmet des règles de vie dès l’âge de 5 ans, sont déjà conditionnés par l’appartenance sociale des parents. A l’école l’institution promeut la coopération avec les parents, mais pour certains, (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.