GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    De Santiago à Beyrouth, la révolte des jeunes et des déclassés

    Manifestation à Santiago du Chili. © REUTERS/Edgard Garrido

    De Beyrouth à Santiago en passant par Khartoum, Hong-Kong, Port-au-Prince et Alger, on assiste à des explosions de colère.

    Aux quatre coins du monde, des mobilisations spontanées et sans leader. Les manifestants sont majoritairement des jeunes et dans la plupart des cas, les dirigeants n’ont rien vu venir et n'ont pas mesuré l’ampleur du mécontentement. Sur les banderoles, les manifestants réclament du pain, du carburant, de nouveaux dirigeants et davantage de perspectives pour l’avenir et de dignité.

     

    Avec :
    -
    Dominique Moïsi, politologue et géopoliticien, conseiller spécial de l'Institut Montaigne et auteur de «Leçons de lumière» publié en 2019 aux Éditions de l'Observatoire
    - Albert Ogien, sociologue, directeur de recherche émérite au CNRS et auteur de «Antidémocratie», avec Sandra Laugier, publié en 2017 aux Éditions La Découverte.


    Sur le même sujet

    • Liban / Internet

      Liban: les réseaux sociaux, caisse de résonance de la colère des manifestants

      En savoir plus

    • Chili

      Chili: après trois jours d'émeutes meurtrières, les manifestations continuent

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.