GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
Samedi 14 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Décembre
Mardi 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Climat: António Guterres, le chef de l'ONU se déclare «déçu» par la COP 25, et regrette une «occasion ratée»
    • Handball: les Néerlandaises sacrées championnes du monde en battant l'Espagne par 30 à 29
    • Ski: le Français Alexis Pinturault gagne son premier slalom depuis cinq ans à Val d'Isère
    • COP25: loin de l'urgence climatique, adoption à Madrid d'un accord «a minima» soulignant le «besoin urgent» à agir
    • Crise au Liban: «Il faut que les autorités politiques se secouent» (Le Drian)
    • Pollution atmosphérique en Iran: écoles fermées dans plusieurs villes du pays, dont Téhéran
    • «L'hôpital public se meurt», avertissent 660 médecins prêts à démissionner dans une tribune publiée par le «Journal du dimanche»

    Ian Brossat: «Encore trop de multipropriétaires transforment leurs logements en hôtels clandestins»

    RFI

    Ce 1er novembre, plusieurs choses vont changer en France : des nouvelles règles pour l'assurance chômage, la revalorisation de l'allocation pour adulte handicapé ou encore la hausse du prix du gaz et du paquet de cigarettes. Dans les semaines qui viennent, il va falloir aussi compter avec de nouvelles règles en cas de location de logement via une plateforme en ligne comme par exemple, Airbnb. À compter du 1er décembre, les grandes villes françaises pourront désormais exiger d'elles la publication (une fois par an) de la liste détaillée des logements qu'elles proposent. Ian Brossat, chargé du logement à la Mairie de Paris, répond aux questions de Jean-Baptiste Marot.

    « Il y a encore trop d’abus. Il y a encore trop de multipropriétaires qui transforment leurs logements en hôtels clandestins, qui sont loués toute l’année à des touristes. C’est-à-dire qu’on a plus affaire à des logements, mais à des surfaces commerciales. »


    Sur le même sujet

    • Accents d'Europe

      Quand Airbnb fait flamber les loyers…

      En savoir plus

    • France

      Airbnb: nouveau bras de fer avec la mairie de Paris

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.