GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 14 Décembre
Dimanche 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    En Islande, le dernier hamburger McDonald’s conservé comme une relique

    Le dernier hamburger de McDonald's en Islande. AFP/Angelika Osiewalska

    Il y a 10 ans, le géant américain du fast-food fermait ses trois restaurants sur la petite île de l’Atlantique-nord. L’effondrement économique du pays rendait alors trop coûteuse leur exploitation. Et l’Islande est aujourd’hui encore l’un des rares pays d’Europe de l’Ouest dépourvu de McDonald’s.

    Le 31 octobre 2009, un Islandais décide d’acheter un dernier menu pour l’histoire. Hjörtur Smárason, c’est son nom, se rend dans l’un des trois McDonald’s que compte alors l’Islande, quelques heures avant la fermeture de l’enseigne. Il achète un petit cheeseburger et une portion de frites « pour la valeur historique qu’ils représentent ».

    D’abord remisé pendant trois ans dans son garage, c’est avant son déménagement pour le Danemark dans le cadre professionnel qu’il décide d’en faire don au Musée national d’Islande. Le hamburger et ses frites y sont alors exposés telle une œuvre d’art parmi des milliers d’objets dont certains datent du Moyen-âge et de la colonisation du pays.

    Après avoir pris la direction d’une auberge du centre-ville de Reykjavík, le dernier menu McDonald’s d’Islande est aujourd’hui conservé dans un écrin de verre comme un trésor à Snotra House, une maison d’hôtes au sud de l’île à environ 110 km de la capitale islandaise.

    Une très lente décomposition diffusée 24h/24, 7 jours sur 7

    Le propriétaire de l’établissement Sigurður Gylfason, par ailleurs ami de l’acheteur du hamburger, a en effet eu l’idée de placer une caméra sur la vitre de la boîte dans laquelle le mets est précieusement conservé.

    L’hôtelier revendique un record de 400 000 visites sur la même journée lors du pic historique de connexions au live. Une publicité détonnante puisque des touristes n’hésitent pas à faire le détour par Þykkvibær, cette petite municipalité où se trouve l’auberge Snotra House relativement loin de la route principale qui fait le tour de l’Islande.

    À l’épreuve du temps

    Bien que décolorée et défraîchie, la nourriture ne fait pas du tout son âge. Mais il y a bel et bien une explication scientifique car le mythe des burgers McDonald’s qui ne se décomposent pas est une question récurrente à laquelle la firme de restauration rapide répondait en 2013 que « pour se décomposer, il faut certaines conditions, en particulier l’humidité ».

    « En l’absence d’humidité suffisante - que ce soit dans l’aliment lui-même ou dans l’environnement - les bactéries et les moisissures ne peuvent pas se développer et, par conséquent, la décomposition est peu probable », indique McDonald’s sur son site internet, d’autant qu’ici le hamburger-frites islandais est conservé sous cloche.

    Un argumentaire défendu par les scientifiques dont Björn Aðalbjörnsson, maître de conférence à la faculté des Sciences de l'alimentation et de la nutrition de l'université d’Islande, qui confirme que sans humidité, « les aliments vont tout simplement se dessécher ».


    Sur le même sujet

    • Économie

      McDonald's limoge son patron après une liaison au sein de l'entreprise

      En savoir plus

    • Reportage International

      Un McDonald's construit près du Vatican provoque le débat

      En savoir plus

    • Union européene

      Le Parlement européen va enquêter sur McDonald's

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.