GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    «Mort cérébrale» de l’Otan: «Macron a plutôt braqué ses partenaires européens»

    Le président Macron lors d'une conférence de presse en marge d'un sommet de l'Otan en juillet 2018. Ludovic Marin/Pool via REUTERS

    Dans une interview à l’hebdomadaire britannique The Economist parue hier, Emmanuel Macron a jugé, 70 ans après sa création, l’Otan en état de « mort cérébrale », déplorant le manque de coordination entre les Etats-Unis et l’Europe et le comportement unilatéral de la Turquie, membre de l’Alliance atlantique, en Syrie. Un avis qui provoque depuis une cascade de réactions en Europe et dans le monde. L’analyse de l’invitée de la mi-journée de RFI, Jenny Raflik, professeure en histoire contemporaine des relations internationales à l'Université de Nantes, spécialiste de l’Otan.

    « Il a choisi un ton pour le moins surprenant, très provoquant, qui n’est pas sans rappeler celui que Donald Trump avait utilisé lui-même à plusieurs reprises pour parler de l’Otan, qu’il avait qualifiée d’obsolète et de passéiste. Et il l’avait fait aussi dans un journal britannique. »


    Sur le même sujet

    • Revue de presse française

      À la Une: Macron discrédite l’Otan

      En savoir plus

    • Otan / Macron

      Emmanuel Macron juge l'Otan en état de «mort cérébrale»

      En savoir plus

    • Syrie

      Syrie: l'Otan bien embarrassée par l'offensive turque contre les Kurdes

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.