GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    La chute de l'Empire soviétique, racontée par Olivier Rogez

    Olivier Rogez, écrivain et journaliste en studio à RFI (octobre 2019). © Catherine Fruchon-Toussaint/RFI

    Trente ans après la chute du Mur de Berlin, le 9 novembre 1989, évènement historique qui a conduit à l'effondrement de l'Empire soviétique, rencontre avec l'écrivain français Olivier Rogez, auteur du roman intitulé «Les hommes incertains», aux éditions Le Passage. Une fiction inspirée de son expérience de l'URSS et sa connaissance de Moscou où il était à l'époque correspondant pour RFI.

    Couverture du deuxième roman d'Olivier Rogez ©Editions Le Passage

    "Anton a vingt ans. Fraîchement débarqué de Sibérie, il vit à Moscou chez son oncle Iouri Nesterov, haut responsable du KGB. Autour d’eux, le monde s’effondre. Nous sommes en 1989, la fièvre de la perestroïka s’est emparée de leur pays et la chute du Mur de Berlin va entraîner celle de l’Union soviétique.

    Chargé de surveiller de près la lutte politique qui se joue au sommet de l’État, spectateur désabusé d’un régime qu’il ne défend plus que par devoir, Iouri ne croit plus aux idéologies ni aux révolutions. Dans cette ville bouillonnante où se joue le drame collectif d’une nation, il accompagne la folle destinée de personnages déboussolés par l’époque : la peintre Helena, Aliona et ses talents divinatoires auxquels Anton ne reste pas longtemps insensible, Gueorgui le sombre Géorgien, ou encore le mystérieux starets qui semble surgir de la Russie prérévolutionnaire.

    Alors que l’affrontement entre Mikhaïl Gorbatchev et Boris Eltsine menace de disloquer l’empire rouge, Iouri et Anton vont chacun à leur façon chercher à influencer le cours des évènements. Les révolutions sont toujours l’occasion de mettre en valeur les grands hommes, à condition toutefois de ne pas se laisser dévorer : entre le sauve-qui-peut général et le chacun-pour-soi, ne risquent-ils pas d’y laisser leur âme ?" (Présentation de l'éditeur Le Passage).


    Sur le même sujet

    • Une semaine d'actualité

      Olivier Rogez, journaliste, écrivain, pour son roman «Les hommes incertains»

      En savoir plus

    • Invité Culture

      Le journaliste Olivier Rogez pour son livre «Les hommes incertains»

      En savoir plus

    • Vous m'en direz des nouvelles !

      Olivier Rogez, un coup d'éclat africain

      En savoir plus

    • Invité Culture

      «L'ivresse du sergent Dida», premier roman d'Olivier Rogez

      En savoir plus

    • Une semaine d'actualité

      Olivier Rogez, journaliste à RFI, spécialiste de l'Afrique

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.