GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Janvier
Samedi 18 Janvier
Dimanche 19 Janvier
Lundi 20 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 22 Janvier
Jeudi 23 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Taxe numérique: Bruno Le Maire espère une solution définitive au niveau international «d'ici fin 2020»
    • Réforme des retraites en France: le PCF va déposer son propre texte à l'Assemblée nationale (Fabien Roussel sur Cnews)
    • Nouveau virus: 77 autres cas officiellement recensés en Chine, le total passe à 291 (autorités sanitaires)
    • Cinq pêcheurs indonésiens ont été kidnappés par un groupe jihadiste à l'est de l'île de Bornéo
    • Retraites: les Républicains ne voteront pas le texte «sans savoir comment il va être financé», prévient Éric Woerth
    • Donald Trump arrive à Davos à quelques heures de la reprise de son procès en destitution
    • «Rien n'a été fait» pour le climat, déplore Greta Thunberg au forum de Davos
    • Chine: l'ex-président d'Interpol condamné à 13 ans de prison
    • Boeing 737-800 ukrainien abattu en Iran: deux missiles ont été tirés (rapport d'enquête)
    • Russie: onze morts dans l'incendie d'un logis de migrants à Tomsk en Sibérie (officiel)
    • Nouveau virus en Asie: un premier cas suspect décelé en Australie, selon la chaîne ABC
    • Criminalité: le Mexique a dénombré 34582 homicides en 2019, le chiffre le plus élevé depuis 1997 (autorités)

    Le cuivre profite des espoirs d’accord sino-américain

    Extraction de cuivre en cours à la mine d'Oyu Tolgoi, en Mongolie. Getty Images/Bloomberg/Brent Lewin

    Le marché du cuivre, considéré comme le baromètre de l’économie mondiale, s’est ressaisi en début de semaine. Une des principales raisons : l’espoir d’un accord commercial entre la Chine et les États-Unis d’ici dimanche prochain.

    Les cours du cuivre ont rebondi lundi à plus de 6 000 dollars la tonne, ils enregistrent une hausse de plus de 5 % sur les quatre dernières sessions de cotation. L’optimisme règne depuis quelques jours sur l’issue des négociations commerciales entre Pékin et Washington. La date-butoir, avant que l’administration américaine ne décide de nouvelles taxes sur les produits chinois, c’est dimanche prochain, le 15 décembre.

    Un million de tonnes de soja et de porc américains délivrés de taxes par Pékin

    Or les indices positifs s’accumulent. Vendredi la Chine a annoncé qu’elle supprimait les taxes sur 1 million de tonnes de soja et de porc américains, cinq vraquiers seraient en route depuis les États-Unis. Un geste de bonne volonté confirmé par la déclaration de Pékin, lundi : les autorités chinoises « espèrent un accord aussi vite que possible » alors que « les discussions sont, précisent-t-elles, intenses ».

    Si un accord était trouvé, cela sonnerait la reprise du commerce mondial, gelé par le conflit sino-américain. Le cuivre étant le métal le plus sensible à la conjoncture économique, cela s’exprime dans la hausse des cours.

    Importations record de concentré de cuivre par la Chine

    Les importations chinoises de cuivre sont aussi très dynamiques. C’est la surprise qu’ont réservé les dernières statistiques douanières. Au mois de novembre, la Chine a importé du cuivre brut comme jamais depuis plus d’un an : 483 000 tonnes. Quant au concentré de cuivre, plus de 2 millions de tonnes ont rejoint les ports chinois, 27 % de plus que l’an dernier, un record absolu. Il faut dire que la Chine a interdit certains déchets de cuivre depuis le début de l’année, elle a donc besoin de plus de métal rouge sous d’autres formes.

    Autre surprise, l’amélioration de l’activité manufacturière en Chine est le signe que l’économie chinoise commence à bénéficier du stimulus fiscal et monétaire de Pékin. Tout cela profite aux cours du cuivre. La Chine, on le rappelle, consomme la moitié des disponibilités de ce métal.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.