GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Janvier
Mercredi 15 Janvier
Jeudi 16 Janvier
Vendredi 17 Janvier
Aujourd'hui
Dimanche 19 Janvier
Lundi 20 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Greta Thunberg et George Soros, le lien fantasmé

    Infox: une photo-montage de George Soros et Greta Thunberg. RFI/Sophie Malibeaux

    La jeune Suédoise Greta Thunberg est encore à la une de l’actualité ces dernières semaines avec sa nomination par Time Magazine comme « personnalité de l’année », puis son intervention à la COP25 de Madrid où elle continue inlassablement de dénoncer l’inaction face à la crise climatique.

    On la retrouve donc – malmenée – sur les réseaux sociaux, où les conspirationnistes n’hésitent pas à faire circuler une photo truquée, censée prouver son lien avec le philanthrope George Soros. Greta Thunberg serait-elle la petite fille cachée du milliardaire américain ?

    Non seulement, le lien de parenté entre Greta Thunberg et George Soros n’existe pas, mais ils ne se sont même jamais rencontrés.

    La photo qui montre George Soros et Greta Thunberg côte à côte est un montage. Sur le cliché original, on pouvait voir la jeune Greta posant aux côtés d'Al Gore, l’ancien vice-président américain engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique. Sur la photo retouchée, Soros a remplacé Al Gore.

    L’infox relayée dans les commentaires vise à faire de Greta la marionnette du milliardaire. Aucune preuve n’est avancée sur un quelconque financement de la mobilisation par George Soros. Or, en général, les fondations Open Society ne font pas mystère des causes qu’elle défendent. Il s’agit d’une des plus grosses organisations philanthropiques du monde. Elle octroie des bourses et des dons dans le monde entier et ne s’en cache pas.

    Open Society finance-t-elle Fridays for future et Greta Thunberg ?

    La responsable communication des fondations d’Open Society, Laura Sylber, répond ceci : « George Soros et la fondation Open Society n’ont pas financé le travail de Mademoiselle Thunberg avec l’organisation Fridays for future. En ce qui concerne son groupe en particulier, il n’y a aucun don venant de chez nous. Greta est l’une des nombreuses nouvelles voix qui défendent cette cause. Elle est l’une d’elles. Nous apprécions réellement le travail qu’elle a fourni jusque-là, mais nous soutenons déjà d’autres personnes qui appellent aussi à des actions d’urgence pour le climat. »

    En général, lorsque l’on interroge des ONG ou des philanthropes, c’est pour parler de leurs actions, des gens qu’ils soutiennent.

    Pourquoi est-il important néanmoins de savoir ce que la fondation Open Society de George Soros ne fait pas, dans le cas présent ?

    Tout simplement pour rétablir la vérité, déconstruire un récit monté de toute pièce et diffusé sur les réseaux pour nuire à Greta Thunberg. Le message est propagé par les climato-sceptiques et les ultraconservateurs qui tentent de la faire passer pour le pantin de Soros. Le fondateur d’Open Society étant la cible privilégiée de l’ultra droite américaine, qui le présente comme un « mondialiste immigrationniste d’extrême gauche ».

    Un site internet proche de l’extrême droite Suisse titrait récemment : « Marche pour le climat. Les enfants soldats de Soros & Cie ». Tout en dénonçant le montage photo dont nous venons de parler, le site maintient la thèse d’un lien caché entre Soros et Thunberg.

    Il montre cette fois d’authentiques photos, sur lesquelles apparaît Luisa Neubauer, le visage allemand de Fridays for future. Sa seule présence aux côtés de Greta serait un indice clef de la relation entre Soros et Greta Thunberg.

    Comment le site parvient à cette conclusion dénuée de réalité ?

    Il se trouve que la jeune activiste allemande est aussi membre de One, ONG de lutte contre la pauvreté, qui reçoit des dons de très nombreuses fondations, dont Open society fait partie. Voilà qui suffit, pour ce site internet, à fabriquer une soi-disant relation entre Soros et Thunberg. La ficelle est un peu grosse, mais débouche à travers internet sur des appels à la haine visant aussi bien George Soros que Greta Thunberg.


    Sur le même sujet

    • Médias

      Greta Thunberg élue personnalité de l'année par le «Time»

      En savoir plus

    • Environnement

      À la COP25, Greta Thunberg s'entoure de jeunes activistes

      En savoir plus

    • Suède / France

      Greta Thunberg: portrait d'une enfant propulsée sur le front environnemental

      En savoir plus

    • Environnement

      Greta Thunberg, la force tranquille du climat

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.