Skip to main content
French lesson: Parlez-vous Paris ?

How to handle a Paris taxi driver

Audio 05:35
Lidwien van Dixhoorn

Learn French with Roja, a 16-year-old high school student from Iran who has lived in Paris for 18 months now. She would like to know more about taxi drivers and their work. We are in Marc Rouquet’s cab on our way to Place Charles-de-Gaulle.

Advertising



 

 Giving instructions to the taxi driver

Les règles :
L’itinéraire choisi par le chauffeur doit être le plus direct, mais si le client a un trajet préféré, il peut l’indiquer au chauffeur.
Dans Paris, en général, on ne roule pas très vite (30 km/h en moyenne), sauf la nuit !
Les couloirs de bus sont réservés en priorité aux bus, mais en cas d’embouteillages les taxis peuvent les emprunter.

Notre trajet
Nous sommes à l’angle de la rue des Pyrénées et de la rue de Belleville, dans le 20ème arrondissement. Nous voulons aller place Charles-de-Gaulle.
Le chauffeur nous propose de descendre vers le centre de Paris, passer par la Bastille, et ensuite prendre les quais de la Seine.
Nous traversons la Seine au niveau de l’île Saint-Louis et nous passons de la rive droite à la rive gauche. Depuis le pont, on peut voir la cathédrale Notre-Dame de Paris.
Le taxi longe la Seine, il passe devant le Pont-Neuf, le pont des Arts, puis le Louvre.
Ensuite traverse à nouveau la Seine pour retourner sur la rive droite.
Nous arrivons place de la Concorde et remontons les Champs-Elysées jusqu’à la place Charles-de-Gaulle Etoile.

Taxi drivers and their work
 
Le rythme de travail
Un artisan taxi peut travailler jusqu’à 11 heures par jour.
Il peut choisir lui-même ses horaires de travail s’il est indépendant et possède sa propre voiture.
Il peut également travailler pour une centrale et louer une voiture qu’il partage avec des collègues.

La clientèle
En journée : des touristes ; une clientèle d’affaires ; des transports vers les aéroports ; hôpitaux...
Le soir : des personnes qui rentrent du travail ; des personnes qui sortent du spectacle, du restaurant après la fermeture du métro.

Les qualités qu’il faut avoir
 
-          Bien connaître les rues de Paris
-          Respecter les règles de circulation
-          Faire preuve de psychologie :
o       Rassurer les personnes en retard, stressées par leur travail ou en situation d’urgence
o       Supporter les conditions de circulation très difficiles à Paris de jour : beaucoup d’embouteillages bloquent la circulation.
-          Etre courtois et offrir un service impeccable à la clientèle.
Le chauffeur de taxi est comme un ambassadeur : il est le premier contact des clients provinciaux et étrangers avec la capitale. Ils apprécient qu’un chauffeur leur donne de petites indications à propos des lieux et monuments sur le trajet.
 
Paying a taxi fare
 
Les modes de paiement :
Le chauffeur doit accepter un paiement en espèces.
Le chauffeur peut refuser le paiement par chèque ou carte bancaire, cela doit être indiqué sur la vitre extérieure du véhicule.

Le reçu ou la facture :
Une note indiquant le prix de la course de taxi est remise au client à partir de 25 €.
En dessous de ce prix, le client doit en faire la demande.
Le client peut demander que la note mentionne son nom et les lieux de départ et d'arrivée de la course.
La note doit obligatoirement comporter les informations suivantes :
-          date
-          heures de début et de fin de course
-          nom du taxi ou de la société
-          montant de la course minimum
-          prix de la course TTC

Le pourboire
Habituellement, les clients donnent un pourboire aux chauffeurs de taxis. C’est facultatif, la somme est à la libre estimation du client.

Roja’s question :Et du coup, vous préférez travailler le soir ou… ?
Marc Rouquet :J’ai choisi cet horaire d’après-midi et d’une partie de la nuit, parce que je ne suis pas un oiseau de nuit, donc je pars de la maison à 13h et je rentre vers 2 heures et demi voire 3h.
Roja : Ben alors, c’est difficile quand-même être taxi…
Marc Rouquet : Voilà, j’ai choisi et quand on aime, on ne compte pas.

Marc Rouquet : Moi, je considère qu’en tant que chauffeur de taxi, ben je suis un « ambassadeur ». Je pense que des fois mes collègues peuvent, parfois, l’oublier. La première image qu’un client étranger il a de Paris, c’est le chauffeur de taxi qui va prendre à l’aéroport pour l’emmener à son hôtel. Donc, c’est important que la première idée soit la meilleure !
 
Link:
Tarifs des taxis : http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F22127.xhtml

 

Daily newsletterReceive essential international news every morning

Page not found

The content you requested does not exist or is not available anymore.