Skip to main content
French lesson: Parlez-vous Paris ?

Parisian hospitals for an emergency

Audio 05:32
Francisca
Francisca A. Notaras

Learn French with Francisca, a 15-year-old Romanian high school student. She wants to know what to do if a foreigner in Paris falls ill. We go to the Avicenne hospital, north of Paris.

Advertising

 

 

Paris hospitals

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), est le Centre hospitalo-universitaire (CHU) publique d’Île-de-France. Il a trois missions : le soin, l’enseignement et la recherche.

Les chiffres
-          37 hôpitaux
-          + de 7 millions de patients
-          5 millions de consultations externes
-          92 000 professionnels de la santé
-          1,1 million de passages aux urgences par an
-          1 urgence toutes les 30 secondes

Les hôpitaux les plus connus de Paris et leurs spécialisations
Au nord :
Bichat (maladies infectieuses et tropicales), Robert-Debré (pédiatrie), Lariboisière (urgences)
A l’ouest :
Georges-Pompidou (chirurgie de l’obésité), Necker (pédiatrie)
Au sud :
Cochin (cancérologie), la Pitié-Salpêtrière (accueil de personnes posant un problème social)
A l’est :
Armand-Trousseau (maternité), Saint-Antoine (urgences de la main), Tenon (urologie)
Au centre :
Saint-Louis (leucémie et chirurgie esthétique), l’Hôtel-Dieu (l’ancien grand hôpital du centre de Paris, centre d’accès aux soins ouvert 24h/24)

What to do if there is a problem?

Les problèmes les plus fréquents des touristes venant à Paris au mois d’août :
-          la gastroentérite
-          les accidents, plaies, traumas
-          les affections des voies respiratoires
-          les maladies d’origine virale
-          les problèmes de peau

Qu’est-ce qu’une « urgence ? »
- Quand une personne est inconsciente ou au contraire fait des convulsions
- Quand une personne étouffe, respire mal et a des sueurs
- Quand une personne ne respire plus
- Quand quelqu'un saigne beaucoup ou est victime d’un accident
- Quand une personne est brûlée
- Quand quelqu'un ne peux plus remuer un membre ou a des difficultés pour parler
- Quand quelqu'un se plaint d'une douleur dans la poitrine

Appeler les urgences
 
-          SAMU : 15
Pour faire intervenir une équipe médicale lors d’une situation de détresse vitale ou être redirigé vers un organisme de soins (médecine générale, transport ambulancier, etc.)
-          Police-secours : 17
Pour demander l’intervention immédiate de la police (violences, agression, vol à l’arraché, cambriolage, etc.)
-          Sapeurs-pompiers : 18
Pour obtenir l’intervention rapide des sapeurs-pompiers dans une situation dangereuse ou un accident (incendie, fuite de gaz, risque d’effondrement, ensevelissement, brûlure, électrocution, accident de la route, etc.).

Que faut-il dire au téléphone ?
Pensez à précisez ces 3 points :
•         Qui je suis : Vous êtes victime, témoin, accompagnant
•         Où je suis : Donnez l'adresse précise de l’endroit où les services doivent intervenir.
•         Pourquoi j’appelle : Donnez la raison de votre appel.

Aller au service d’urgence d’un hôpital parisien


1.      Adressez-vous à l’accueil des urgences avec votre pièce d’identité et votre carte d’assurance.
2.     Expliquez votre situation. L’infirmière d’accueil évalue la gravité de votre état, qui sera classée selon une échelle allant du plus urgent (prise en charge immédiate) au moins urgent.
3.      Vous êtes invité à attendre, puis vous serez appelé et pris en charge par un médecin.
4.      Expliquez au médecin ce que vous ressentez. Selon les cas, le médecin :
-          vous apporte des soins adaptés
-          fait pratiquer d’autres examens
-          vous garde en observation pour surveiller votre état de santé.
5.     Vous retournez enfin chez vous avec vos documents médicaux, ou bien vous êtes hospitalisé, avec votre accord, dans un service de l’hôpital, ou d’un autre hôpital public ou privé.

The French health insurance system: Social Security

Créée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en 1945, la Sécurité sociale française est un organisme financé par le travail et les cotisations sociales. La cotisation du salarié est retenue sur le salaire et l’employeur cotise également.

La "carte vitale"
Chaque assuré social reçoit une carte vitale. C’est une carte à puce verte de la taille d'une carte bancaire qui permet aux professionnels de santé d’envoyer les informations à la Sécurité sociale.
Grâce au traitement informatique rapide, le médecin est payé et l’assuré est remboursé très vite.

L'Assurance Maladie vous rembourse les frais engagés, selon un pourcentage des tarifs définis. Si vous avez payé plus cher, votre assurance complémentaire – une mutuelle – rembourse le reste.

Dans certains cas, vous n’avez pas besoin de faire l’avance des frais médicaux, cela s’appelle "le tiers payant".  

 
Francisca’s question : Et quand nous sommes malades, comment on sait que c’est une urgence ?
Dr Bouchaud : C’est une très bonne question parce que la notion d’urgence est forcément assez floue… Alors, il y a des urgences vitales, c’est l’infarctus, c’est une plaie avec une hémorragie, c’est une gêne respiratoire très forte qui fait qu’on est asphyxié… Donc, ça personne ne discutera l’urgence là-dessus…
Et puis, par contre, il y a les pathologies bénignes, comme une angine, où là, personne pourra dire que c’est vraiment une urgence et dans ce cas là, il faudra que la personne paye ses soins.
Francisca : D’accord… Merci beaucoup.   
 
Links:
L’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris : http://www.aphp.fr/aphp/
Les urgences expliquées en images et en six langues :http://www.aphp.fr/patient/avant-de-venir/urgent-pas-urgent/tout-ce-vous-devriez-savoir-sur-les-urgences/
Les numéros d’urgences : http://www.paris.fr/pratique/aides-allocations-demarches/telephones-utiles/les-urgences-24h-24/rub_5477_stand_9732_port_11815

 

Page not found

The content you requested does not exist or is not available anymore.