GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Le procureur général Avichaï Mandelblit a décidé d'inculper le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour corruption, fraude et abus de confiance dans l'affaire 4000», qui concerne un échange présumé de bons procédés avec le patron d'une société de télécoms, a indiqué le ministère de la Justice dans un communiqué.

    Europe

    L'Islande aux portes de l'Union européenne

    media Reykjavík, la capitale de l'Islande. Reykjavík, la capitale de l'Islande. (Photo : A. Tille)

    La porte de l’Union européenne s’entrouvre pour l’Islande. Lors du sommet de Bruxelles jeudi 17 juin 2010, les 27 ont officiellement donné leur feu vert aux négociations avec Reykjavik, pour une d’adhésion à l’horizon 2012.

    L’Islande est donc un bon candidat. Les chefs d'Etat de l'Union estiment que Reykjavik remplit les critères pour démarrer les négociations. Mais il n’est pas sûr que les 300 000 Islandais veuillent encore entrer dans l’Union.

    L’Islande participe au marché commun depuis plus de quinze ans. Associée à l'espace Schengen, de libre circulation, l'île applique par ailleurs beaucoup de lois européennes. Cela devrait la favoriser par rapport à d'autres pays candidats. Mais tout n'est pas rose pour autant. A l’automne 2008, après un boom économique sans précédent, l’Islande se retrouve au bord du gouffre. Le chômage bondit et l'inflation atteint 15%. Les banques du pays cumulent une dette colossale et la couronne islandaise plonge de 60%.

    En juillet 2009, Reykjavik demande le statut de pays candidat à l'Union. En mars 2010 cependant, 94% des électeurs islandais rejettent l'indemnisation des citoyens britanniques et néerlandais qui avaient perdu leurs économies, placées dans les banques islandaises.

    Un sondage récent montre que plus de 57% des habitants de l’Islande souhaitent que leur pays retire sa candidature à l'Union. Et ils devront se prononcer par référendum, pour ou contre l’adhésion, au terme des négociations avec Bruxelles.
     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.