GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 28 Avril
Vendredi 29 Avril
Samedi 30 Avril
Dimanche 1 Mai
Aujourd'hui
Mardi 3 Mai
Mercredi 4 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Leicester a remporté lundi soir le premier titre de champion d'Angleterre de son histoire, grâce au match nul concédé par Tottenham à Chelsea (2-2). Une performance exceptionnelle pour Leicester, habituel anonyme du football anglais, qui totalise au classement 77 points, soit 7 de plus que son dauphin Tottenham, alors qu'il ne reste plus que deux journées de championnat.

    Europe

    David Cameron veut une «big society» solidaire et basée sur le bénévolat

    media

    David Cameron revient à la charge sur son idée de «grande société» lors d’un discours ce lundi 19 juillet, à Liverpool. Le Premier ministre veut encourager les citoyens à prendre en charge le fonctionnement des écoles des hôpitaux ou de la sécurité dans leurs quartiers. Mais ses détracteurs soupçonnent en fait le Premier ministre conservateur d’avoir des arrière-pensées d’ordre plus financier que philosophique.

    Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

    La «big society» est un concept que David Cameron a défendu avec passion voire acharnement durant toute la campagne électorale. Désormais Premier ministre il veut réaffirmer qu’il entend toujours redistribuer le pouvoir aux citoyens, redonner plus d’autonomie aux autorités locales et stimuler la culture du volontarisme qui pour lui devraient se substituer à un Etat trop puissant.

    A Liverpool, il vient donc d’annoncer qu’il allait permettre aux associations de bénévolat de travailler de concert avec les administrations locales et notamment d’utiliser des comptes en banques dormants pour financer différents projets locaux.

    Si cette grande initiative est pour l’instant accueillie favorablement par les premiers concernés -les organismes bénévoles- les soupçons restent nombreux. Ces associations font en effet remarquer que ce discours est en contradiction avec les coupes budgétaires drastiques prévues qui vont signifier des réductions de subventions de 60%.

    Ce qui fait dire aux détracteurs du projet que la relance de la «grande société» permet en fait à David Cameron de détourner l’attention du public à un moment où le gouvernement ne parle que de restrictions, mais aussi que laisser les citoyens faire plus de choses bénévolement est un bon moyen pour l’Etat d’économiser de l’argent.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.