GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    UE : animaux clonés, plantes OGM, les «nouveaux aliments» commencent à envahir nos assiettes

    media Le commissaire européen chargé de la Santé, John Dalli, est très ouvert à l’expérimentation et aux avancées technologiques dans le domaine alimentaire. European Union, 2010

    La consommation de viande provenant d’une vache clonée a été confirmée en Grande-Bretagne. L’eurodéputée écologiste Michèle Rivasi accuse à nouveau ce vendredi 6 août la Commission de Bruxelles et le commissaire européen à la Santé John Dalli de « jouer aux apprentis sorciers ». La Commission met en avant l’avis favorable des experts qui assurent que la consommation de lait et de viande d’animaux clonés n’a pas d’effet nocif sur la santé humaine.

    L’affaire de la vache clonée en Grande-Bretagne semble avoir donné raison aux parlementaires de l’Union européenne. Ils s’étaient prononcés à une écrasante majorité, le 7 juillet, contre la mise sur le marché des produits provenant d’animaux clonés et de leur descendance. Une position diamétralement opposée à celle de la Commission de Bruxelles et surtout à celle du commissaire chargé de la Santé, John Dalli, très ouvert à l’expérimentation et aux avancées technologiques dans le domaine alimentaire.

    L’eurodéputée écologiste Michèle Rivasi, membre de la commission Santé Environnement du Parlement européen, enfonce le clou et traite John Dalli d’« apprenti sorcier », soulignant qu’il est « très lié au lobby agroalimentaire, qui souhaite l’acceptation du clonage ». A son tour, John Dalli se veut rassurant et invoque les avis favorables de l'Agence européenne pour la sécurité des aliments (Efsa). « Les expertises scientifiques semblent indiquer que le lait et la viande d'animaux clonés ne présentent pas de risques pour la santé », ont répété les services du commissaire à la santé.

    Ni contrôle, ni autorisation pour les produits issus d’animaux clonés

    Bruxelles assure que la commercialisation de la viande ou des produits laitiers provenant d’animaux clonés, ne peut se faire sans une autorisation spéciale. La procédure est imposée par la réglementation européenne sur les « nouveaux aliments », censée couvrir les innovations du secteur agroalimentaire. La Commission précise toutefois qu’aucun contrôle n’a été effectué et aucune autorisation n’a été délivrée pour la mise sur le marché de viande ou de produits laitiers issus de descendants d’animaux clonés. C’est la preuve que la consommation en Grande-Bretagne de lait et de viande provenant des descendants d’une vache clonée a échappé à tout contrôle.

    John Dalli est également à l’origine de la proposition de « renationalisation » de la décision de mise en culture des plantes OGM. Leur utilisation alimentaire serait sans danger pour la santé des consommateurs, selon le commissaire, qui invoque là aussi l’avis des experts. Faute de position commune des Etats membres, la Commission européenne a autorisé à la fin du mois de juillet la commercialisation dans l’UE de six variétés de maïs transgénique, utilisé pour l’alimentation humaine et animale. Par ailleurs, la Commission donne des assurances que la pomme de terre Amflora, modifiée génétiquement, est uniquement destinée à l’industrie du papier ; mais Bruxelles a également donné au groupe allemand BASF une autorisation d’utilisation d’Amflora pour l’alimentation animale et humaine.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.